mercredi 30 mai 2018

Ceci est un blog, ce ne sont pas des informations émanant de la presse !

N'ayant pas la chance d'être journaliste et d'avoir la précieuse carte de presse, il est évident que tous les articles publiés sur ce blog ne reflète et n'ont reflété qu'une opinion personnelle (de surcroît artistique), une opinion parmi des millions en France ou des milliards sur terre d'êtres humains. Et oui, en démocratie, ma voix n'a pas une grande importance, vous le savez.

N'étant qu'un artiste au chômage, je vous recommande fortement de trouver de bonnes informations chez des professionnels du journalisme bien informés. Cherchez bien et avec un peu de chance...

Pardonnez mes quelques erreurs d'appréciation et surtout mes fautes d'orthographes car il n'y a aucun rappeur à l'Académie Française, comme vous le savez. Je pense, mais je laisse la certitude aux experts du droit international de l'internet, que ce petit blog en .com n'est pas soumis à la loi sur liberté de la presse de 1881 (y'a pas plus récent par rapport aux imprimeurs ?) car je ne suis pas détenteur de la carte de presse.

Merci de ne pas vous être laissé influencer par mes humeurs parfois exécrables car ce blog, vu le nombre misérable de lecteurs, est plus privé que public. Ce qui est intéressant pour les juristes, c'est justement de définir la frontière entre la sphère privée et la sphère publique sur internet. Ils sont payés pour cela et moi, je suis au chômage. Alors, je continue toujours de chercher du travail et eux doivent faire leur job...

Dans le camp des gentils, y'avait pas de place mais apparemment, il y a aussi trop de personnes qui postulent chez les méchants. Résister contre le nazisme sur un plateau de télévision, 70 ans après la fin de la guerre, quand on est payé 6000 euros ou plus par mois, je ne suis pas contre. Contactez moi si vous voulez me recruter pour lutter contre le nazisme sur vos plateaux de télévision mais avec une bonne paye, bien évidemment ! C'est plus difficile que de résister par -10°c dans la forêt en se demandant quoi bouffer et comment se chauffer !

Amis de la fière résistance, je vous salue fraternellement comme le veut la devise républicaine.

Aucun commentaire: