Recherche

Recherche producteur(s), label(s), manager(s), musicien(s)...

jeudi 4 avril 2019

Et si d'un signe typographique / dépendait l'avenir de l'humanité et d'un homme ?

Motivations des textes des 1 et 2 avril 2019...

La vocation de ce site est artistique et un artiste peut parfois utiliser son art pour mener à la réflexion. 

La question des origines est une question passionnante, ne trouvez-vous pas ? Quand j'avais environ 6 ans, l'éducation nationale m'avait enseigné que mes ancêtres étaient les gaulois. J'ai alors appris que j'avais des origines familiales en Bretagne, en Bourgogne et à Roannes (Rhône Alpes). Moi qui était né et avait vécu à Epinay-sur-Seine (93) dans la banlieue parisienne, je faisais, au fil des années, parfois partie des minorités visibles (blanches) dans certains quartiers de la banlieue parisienne. Ma couleur « blanche » et mes origines provinciales semblaient être plus importantes aux yeux de certains habitants de quartiers issus de l'immigration que mon lieu de naissance et l'endroit où je vivais. 

Au contraire, en allant en province, je devenais un parisien. En Bretagne, pays d'origine gauloise ou celtique mais aussi pays de mes origines bretonnes, un supérieur hiérarchique m'invitait à rejoindre ma famille donc indirectement à retourner en banlieue parisienne. Dans la Sarthe, on m'avait fait comprendre par l'usage de la force que je n'avais pas vraiment ma place à la campagne (malgré mes faibles ressources financières) comme ce fut le cas en Vendée ou à l'Ile de la Réunion. J'étais parisien ou éventuellement francilien. On peut se demander qu'est ce que la France ?

C'est étrange de voir tous ces nombreux antiracistes s'intéresser autant à la question des origines alors qu'on m'a donné une carte nationale d'identité française que je n'avais pas demandé. C'est étrange également de voir tous ces antiracistes vouloir que je dépende financièrement de certaines personnes... 

Alors, quelles sont mes origines ? Sans avoir rien demandé, j'ai la nationalité française depuis mon enfance mais mes origines seraient gauloises selon l'école primaire, africaine selon de nombreux scientifiques (Lucy et les australopithèques), adamique selon certains monothéistes, provinciale et blanche selon certains habitants de banlieue, parisienne ou francilienne selon certains provinciaux... Lorsque j'étais adolescent, j'entendais souvent des phrases du genre « Et dis-moi, tu viens de quel quartier ? » ou « t'es de Villetaneuse ? »... Il y a de quoi péter les plombs ou d'en rire comme Disiz la Peste... Pourquoi « Villetaneuse » ? Parce que j'ai fait une partie de mes études universitaires à Paris XIII (ou université de Villetaneuse) et qu'enfant, j'habitais dans des communes proches de Villetaneuse comme Epinay-sur-Seine ou Deuil-la-Barre, sans évoquer la question de la situation géographique de quelques cimetières... J'avais vu un spectacle d'Elie et Dieudonné et je les avais rencontré après leur spectacle à Enghien-les-Bains... Dieudonné serait désormais antisioniste et antisémite quand Elie serait resté Juif. Quand j'ai étudié la question Juive, j'ai découvert qu'il existait une loi du retour permettant à tout Juif de s'installer en Israël mais encore faut il avoir le privilège de connaître ses origines familiales, ce qui est difficile à savoir quand un grand-père maternel est mort avant votre naissance. Des Juifs n'étaient-ils pas cachés durant la seconde guerre mondiale avant de s'assimiler ? Les gaulois, les australopithèques, Adam et Eve, Lucy, Paris et ses provinces... ne suffisaient pas et il fallait aussi s'intéresser à la question Juive sans jamais trouver de réponse exacte et précise. Et Moïse qui tentait de sortir son peuple d'Egypte pour aller là-bas, sur une terre promise, malgré l'hostilité du Pharaon, vous souvenez vous ? Do you remember the time ?

Le 1er avril, date anniversaire à laquelle une personne de ma famille aurait appris qu'elle avait un cancer et qui ne lui restait plus que quelques jours à vivre, j'ai contacté l'ambassade d'Israël pour savoir s'ils avaient des informations sur mes origines (n'ont ils pas un centre d'archives ?) puisque je ne connais pas mon grand-père maternel et bien évidemment, je suis tombé sur une messagerie... Or CHALON n'est pas anodin dans mon histoire personnelle. Puisque certains pensent que c'est amusant et veulent imiter Mel BROOKS ou Charlie CHAPLIN mais dans la vie réelle, j'ai rédigé un simple avis le 1er avril 2019 or qu'est ce qu'un avis ? Est il obligatoire ou bien s'agit il uniquement d'une opinion ? L'avis de contravention, l'avis d'imposition, l'avis du Conseil d’État, l'avis d'un fonctionnaire... mais aussi l'avis d'un ivrogne, l'avis d'un chômeur, l'avis d'un malade mental sont ils des avis de mêmes valeurs ? Certains parlent de la richesse de la langue française mais comme 20syl de Hocus Pocus, "j'attends". Qu'est ce qu'on attend pour être heureux, qu'est ce qu'on attend pour foutre le feu, qu'est ce qu'on attend pour recevoir la paye mais surtout et sérieusement, qu'est ce qu'on attend exactement quand on est agnostique comme moi ? 

Imaginez que vous avez réussi un concours externe de la fonction publique et puis un signe typographique / vient remettre tout en question et qu'un prénommé Youssef, semble t-il, issu de la région parisienne et/ou originaire d'Afrique semble considérer que vous ne pouvez pas vous intégrer au sein de l'administration française en Bretagne, particulièrement sur le territoire de "mes ancêtres les gaulois". Cependant, avant tout jugement hâtif, attention au décalage horaire dans la procédure ! Il suffirait d'un léger décalage horaire de la part d'un petit fax pour que la responsabilité passe de la région parisienne à la région Bretagne... 

Le Ministère de la Justice semblait ravi de mon travail de stagiaire non rémunéré en 2008 mais en moins d'une décennie, les choses ont tellement changé. Je suis désormais un individu ayant tenu des « propos incohérents » et qui ne comprend pas les « règles simples du fonctionnement » d'une juridiction provinciale. Quand on pense que la déclaration des droits de l'homme daterait de 1789 ou 1793 (selon les historiens), que le code civil daterait du 19ème siècle et que l'adoption de la constitution de la cinquième république daterait de 1958, époques où je n'étais pas né et ne me suis pas prononcé. Est ce encore valable quand en moins de 10 ans des diplômes d'Etat perdent tout intérêt ? 

Il ne faut pas rester sur le passé mais certains semblent vouloir oublier l’Égypte antique qui a tellement inspiré les récits biblique et coranique, les guerres de Napoléon et les découvertes de Champollion... or quel est le monument le plus vieux de Paris qui attire tant de touristes et qui se situe entre l'Assemblée Nationale et le Palais de l'Elysée ? Comment ne pas penser à Robespierre et à la déesse de la Raison ou au culte de l'Être suprême ? Il faudrait tirer un trait sur le passé mais mon titre « Antisémite » serait diffusé sans ma permission sans déranger la SACEM, la LICRA, SOS RACISME... Connaissiez-vous l'histoire de ma famille avant de vous fier aux apparences ? Apparemment, nous sommes tous... mais qui a collaboré, selon l'histoire sinon le Ministère de la Justice et le Conseil d'Etat... ? Ah ! Les origines ! Et d'un signe topographique /, tout mon avenir dépendrait. Alors, nous verrons peut être prochainement quel sens il faut donner à ce signe car la langue française est tellement riche « de conneries » (oups... des guillemets !) qu'on ne sait pas, sans une méthode efficace, où trouver le bon sens ou la bonne définition. 

Paraît il qu'un individu ne peut pas y arriver seul mais êtes vous capables de me dire à quel groupe je peux adhérer sans qu'on me parle de Paris, de l’Égypte antique ou de mes ancêtres les gaulois ? Et bien, dans mon texte du 2 avril, je propose de passer à autre chose puisqu'on ne peut pas y arriver seul et que vous ne me proposez que l'inertie. Est ce un poisson d'avril ou bien s'agit d'une vengeance ? 

Dans l'hypothèse où la République Française comporterait de nombreux incompétents, imbéciles, fainéants, maladroits, corrompus..., ce dont je doute en voyant l'état des infrastructures, des bâtiments, des centrales nucléaires, des navires, des avions, des défilés..., ne serait il pas envisageable de réduire la superficie du pays dont je suis natif afin de réduire de manière drastique le nombre de gens inutiles quand certains osent niaisement me demander de me prendre en charge ? Un fonctionnaire qui me demande de prendre en charge alors que l’État serait endetté de la sorte... Alors, ma décision du 2 avril pourrait dépendre de la signification du signe typographique / donnée par l'administration française. Patientons donc puisque l'inertie ou sinon l'endettement semble être la ou les solution(s) préconisée(s) par la République française... 

Sans prétendre être chef, vous voyez comment l'art peut être utile pour faire réfléchir !

Mais au fait, "Aujourd'hui, on est le..." alors regardez vos billets puisque vous aimez parler tellement d'argent mais détestez énormément parler du fonctionnement du système économique or qu'est ce que l'argent sans droit, sans organisation judiciaire, sans comptabilité, sans mathématique ? Est ce une matière ou des bouts de papier ? Alors, si vous le voulez bien, continuons de parler de nos origines et d'argent, j'adore tellement ces sujets. 

Aucun commentaire: