Rch

Recherche producteur(s), label(s), manager(s), musicien(s)...

jeudi 21 janvier 2021

Mon nouveau projet...

Beaucoup de gens estiment que l'argent est important sans d'ailleurs vouloir se poser de questions économiques sur la notion d'argent alors qu'ils évoquent souvent les Etats Unis d'Amérique qui utilisent, non pas l'Euro, mais le dollar. C'est à partir de l'argent qu'on pourrait payer des factures émises par des organisation du secteur privé mais aussi des taxes et des impôts en provenance indirectement ou directement des administrations. Or, sans argent, il ne serait pas possible de se loger et de satisfaire un certain nombre de besoins essentiels puisque le troc n'est pas répandu, notamment avec le développement des gestes barrières, ces derniers temps. On peut donc se demander comment les pauvres pourraient fonder des familles, être malades ou vieillir, notamment après avoir étudié le système des aides sociales en lien avec le pouvoir d'achat ? Beaucoup de gens ont prétendu que le domaine artistique n'était pas un domaine sérieux alors qu'ils passeraient énormément de temps à regarder et entendre la télévision ou plus précisément les box alors que les dessins animés contiennent des dessins, que la quasi-totalité des émissions, des films, des séries, des journaux... contiennent des chansons, des raps et des musiques. D'ailleurs, au niveau de la rémunération, à partir de quel moment une activité est considérée artistique et est ce que les comédiens au théâtre ou visibles au cinéma ne sont pas des artistes ? Se poserait l'épineuse question de savoir comment rémunérer les artistes au niveau national mais aussi au niveau international et faudrait il, puisque le spectacle vivant serait difficile d'accès, se baser uniquement sur des statistiques par rapport à l'audimat et au nombre de vues sur internet ? Qui serait chargé de fournir ces statistiques de manière fiable ? Aussi, vouloir dépendre de la télévision au sujet des décisions du pouvoir étatique tout en considérant les activités artistiques comme n'étant pas des activités sérieuses, notamment par rapport à la rémunération, est assez contradictoire. D'ailleurs, est ce que, par exemple, le domaine juridique est une activité plus sérieuse que le domaine artistique quand les pratiques pourraient n'avoir que peu de liens avec la théorie et que les règles seraient fonction des environnements locaux ? Combien de fois ai-je entendu qu'il fallait travailler et entendre ces mêmes personnes me dire qu'ils ne recrutaient pas en ce moment comme s'il fallait constamment partir là-bas pour chercher un travail et espérer trouver un travail qui, bien souvent, n'existe que dans l'imaginaire de certains ? Bref, il faudrait travailler mais pas dans leurs entreprises ou leurs administrations mais faudrait-il tout de même payer une multitude de biens et de services, en provenance de ces entreprises et administrations, sans savoir comment ? Lorsque j'ai fait des activités artistiques, je n'ai pas vraiment gagné d'argent car les dépenses pour effectuer des activités artistiques ont été supérieures aux recettes. Dans le système économique théorique, on distingue le chiffre d'affaires des bénéfices mais encore faudrait il avoir des notions dans ce domaine. Pendant une période quelques personnes ont voulu usurper notre identité ou nos pseudonymes, ce qui aurait posé des difficultés pour nous identifier et donc nous rémunérer. Et malgré de nombreux projets, beaucoup n'ont voulu retenir que les titres Blanc comme neige diffusé en 2004 ou "Antisémite" (entre guillemets), diffusé en 2009 ou 2010. N'était ce pas le meilleur moyen de faire connaître mon travail à des gens qui croyaient que je mentais ou que nous étions plusieurs ou nombreux. Puis, pourquoi l'album Mes 4 saisons ne m'a pas permis de gagner assez d'argent afin d'investir dans du matériel professionnel et non semi-professionnel ? Alors, j'ai voulu sortir un projet nommé Pas vu à la télévision car je n'ai jamais été vu dans les mass medias à la télévision, même pour dire mon opinion sur le plan politique alors que nous serions dans un système démocratique, système où quelques uns n'auraient pas le droit à la parole sur les plateaux de télévision. Cependant, pour la recherche de producteurs, de labels, de musiciens, de dessinateurs, de réalisateurs de clip...etc..., comme cela est indiqué en rouge tout en haut de mon site, le pseudonyme EXLIMES serait trop connoté alors que j'avais fait des démarches auprès de l'INPI et de la SACEM dès 2004 afin de respecter au mieux des règles dont je ne suis pas le créateur. Vouloir être identifiable permettrait de ne pas être confondu par rapport à la rémunération et la nouvelle version du clip Tube ou délit diffusée récemment, puisque je ne peux pas faire de clip avec des vidéos au format MP4, est là pour montrer la différence entre un clip en cours d'élaboration et un clip que j'ai fini de réaliser, même si ce clip est semi-professionnel. Est ce que le thème, qui était la conséquence du boycott de l'album Mes 4 saisons, est plus important que le travail d'écriture, de la composition, du mixage, du montage vidéo...etc... ? Je vais donc voir avec la SACEM et l'INPI si ces organisations proposent des modèles fiables par rapport aux pseudonymes et aux marques au niveau national et pas seulement au niveau de l'Ile de France, région dont émaneraient de nombreuses chaînes de radio et de télévision. Sinon, je vais prochainement sortir un projet quelque peu différent avec un autre pseudonyme. Si cela vous intéresse, n'hésitez pas à me contacter, surtout si vous voulez me donner de bons conseils. Si d'autres voudraient que je lise ce texte, par préférence pour l'oral, qu'il n'hésitent pas à m'envoyer un mail à exlimes@yahoo.fr (voir à droite sur le site internet) ou à me téléphoner.

Aucun commentaire: