Recherche

Recherche producteur(s), label(s), manager(s), musicien(s)...

vendredi 24 août 2018

EXLIMES - LA FORCE

Extraits remixés de l'album La Force
(diffusés sur YouTube)
 
 

Extraits remixés de l'album La Force
(première partie diffusée sur Blospot ) 

 
 
Extraits remixés de l'album La Force
(première partie diffusée sur Blospot )  

 
 

Commentaires de l'album LA FORCE

 
Concernant le contexte de l'album LA FORCE, celui-ci a été réalisé de 2011 à 2012. Au niveau personnel, beaucoup d'événements importants se sont déroulés dans ma vie durant cette période comme le décès d'une personne de ma famille au début de l'année 2011, l'impossibilité de trouver un emploi stable malgré l'obtention en 2008 d'un "MASTER DROIT, à finalité PROFESSIONNELLE..." (après mon échec dans le domaine artistique), l'impossibilité d'acheter un bien immobilier et d'emprunter du fait de l'absence d'un emploi stable, l'échec d'un projet de création d'entreprise, par conséquence l'impossibilité matérielle d'élever un enfant du fait d'une instabilité professionnelle et financière m'ayant obligé à quémander le RSA quand les loyers à Paris sont trop élevés, puis une séparation amoureuse débutant en juillet 2011 prolongeant une déprime qui avait débuté en 2010, ma haine progressive des religions monothéistes et de ce Dieu unique aussi "omnipotent" qu'incapable de me permettre de trouver une situation stable afin de fonder une famille alors qu'il m'aurait déjà privé de l'amour d'une mère à l'âge de 3 ans, une demande de dissolution de l'association Ethique & Rap datant du 1er décembre 2012... Et je trouve que j'en raconte déjà trop à mon goût.

Au niveau musical, j'ai réalisé toutes les musiques mais il y a un sample d'une musique classique dans le titre LA FORCE et il y a également un sample d'une chanson française dans le titre SENSE & INSENSE REMIX. Pour le reste de l'album, j'ai composé toutes les musiques à partir d'un ordinateur mais surtout d'un synthétiseur acheté en juin 2011. J'ai voulu faire des œuvres originales et par exemple le titre C'était mon jardin est inspiré musicalement de l'ambiance de certains rocks comme Purple Rain de PRINCE.

Au niveau du rap, du chant et des scratchs, seule une personne a rappé dans cet album mais je ne dis pas dans quel titre et je ne mets pas tous les extraits de cet album. Sinon, j'ai effectué tous les raps, tous les chants et tous les scratchs. L'esclavage a été aboli et la spoliation a été dénoncé, faut il le rappeler ?

Au niveau de la pochette, on voit que j'ai été inspiré par des réalisations bien supérieures aux miennes. Je commençais à travailler sur cette pochette en septembre 2011 en achetant des déguisements. Il y a quelques effets spéciaux mais on voit un peu "La Force" de l'infographie. Je suis habillé en noir et je suis habillé en blanc car j'ai un côté sombre et un côté clair puisque tout dépend des circonstances. Ce poignard devant ma bouche m'empêche t-il de parler ou bien est ce une image pour apporter l'épée au niveau de mes textes et de mes paroles ? On voit de nombreux symboles religieux et spirituels réunis mais on voit aussi un gros X rouge placé dessus. Je ne suis pas une star donc je regarde "la guerre des étoiles" en gardant les pieds sur terre.

Au niveau des textes, voici le retour de EXLIMES, le rappeur "Walt Disney" mais cette fois, "façon STAR WARS". Comment démêler le vrai du faux ? Voilà une question à laquelle j'ai souvent été confronté depuis mon enfance et je ne vais surtout pas répondre à cette question avec cet album intitulé LA FORCE. "Oui, LA FORCE". Inspiré par beaucoup de monde mais aussi la langue française, j'ai décidé de mettre de la confusion dans cet album. Après Le nouveau diplôme, "voici la bombe" dans ça change ce monde... Et comment ne pas aimer le diable lorsqu'on aime ses ennemis, notamment quand tout est confirmé ? Où est la fiction et où est la réalité ? Ne soyez pas inquiet, je n'ai pas réalisé un travail de journaliste, de juriste, de fonctionnaire... mais cet album est dans le domaine artistique. S'il s'est passé énormément de choses de 2011 à 2012, comme pour le coran, mes titres ne sont pas du tout classés dans l'ordre chronologique puisque le dernier titre date de 2011 et n'est donc pas le plus récent de l'album. Alors, certes je viens pourrir l'ambiance mais c'est une phrase qu'on m'a balancé en septembre 2011 lors d'un anniversaire et qui m'a beaucoup inspiré. "Ils parleront quand je serai au cimetière" dans SENSE ET INSENSE (SENSE ET INSENSE REMIX)... était une étape avant l'élaboration du titre Débattre avec un mort.

Après tout, pourquoi vouloir faire des textes complexes en se basant sur des articles journalistiques ou sur des documents juridique et historiques si c'est pour obtenir des commentaires complètement débiles auxquels il est impossible d'apporter des réponses ? Et si on joue au concours du plus idiot, est ce que certains vont devenir plus intelligents que moi ? Est ce que je prie le Seigneur Dark Vador ou bien est ce que j'aime le Diable ? STAR WARS est une fiction or qu'est ce que La Force dans une fiction ? Quand de nombreuses personnes veulent jouer aux cons et aux incompétents tout en construisant des gratte-ciels, je leur montre qu'au niveau débit de conneries, je peux exceller et même en surpasser plus d'un mais moi, je fais seulement du rap, du chant et de la musique... J'ai pas la prétention d'être con et incompétent tout en construisant des building, des avions, des paquebots, des infrastructures, des missiles... Alors, "Je diffuse toutes mes conneries" (Le roi des cons) et sors des "trucs complètement idiots" (Bad) sur de la musique en utilisant le rap, le chant et l'infographie. Au passage, la vidéo se termine par la phrase "pour demain, je viens salir tout ce que j'ai fait...".

Bien évidemment, il y a des passages sincères dans cet album mais ils se perdent dans un tas de conneries et de propos ironiques car j'aime bien utiliser la technique du boomerang. Voulez vous un miroir pour faire le bilan de vos actes ? Moi, je suis quelqu'un de sérieux avec des gens qui le méritent mais est ce que ce monde est sérieux, se demandait déjà Francis CABREL ? J'ai été jugé en 2015 pour avoir tenu des "propos incohérents". Moi, j'assume le fait de tenir des propos incohérents car dans leurs langues, le jour commence à minuit et pour eux, c'est totalement cohérent. Je n'arrive pas à avoir ce niveau de cohérence et c'est peut être pour cela que je suis au chômage car j'aime pas effectuer des tâches dans des domaines sérieux quand je peux mettre un peu d'ordre et de propreté dans toute cette puanteur. Par contre, dans le domaine artistique autorisant fictions et imagination, ça ne me dérange pas de raconter des absurdités et d'être excessif car il n'est pas interdit de jouer des personnages.

Il y a un moment pour s'amuser et il y a un moment pour être sérieux comme il y a des domaines pour se distraire et des domaines pour ne pas prendre les choses à la légère. La vie n'étant pas une pièce de théâtre puisque la douleur n'est pas jouée dans la réalité, est ce difficile de comprendre qu'il est nécessaire d'opérer des distinctions entre certaines activités ? La force mentale ne permet elle pas de vous renvoyer à vos responsabilités puisque vous détenez des armes puissantes quand j'utilise des feuilles de papier, des stylo, un micro, de la musique ? Avec tout votre arsenal militaire et tous votre personnel administratif, vous sentez vous réellement menacer par un chômeur incohérent qui éprouve des difficultés à faire la distinction entre le masculin et le féminin, notamment lorsqu'il s'agit de vagins ou de testicules ? Votre argent est un "tigre de papier" incapable de donner de la valeur au travail d'individus qui tentent ou font de faire de la qualité. Est ce votre argent qui détermine que cet album et mes précédents travaux artistiques n'ont aucune valeur ? Est ce votre argent qui détermine que l'obtention de mes diplômes n'ont aucune valeur professionnelle ?

Aussi, cet album comme beaucoup d'autres n'avait pas vocation à être diffusé, même en partie, car je l'ai réalisé pour mon plaisir personnel. Mais puisque certains personnes et notamment certains recruteurs ont besoin de savoir qui je suis (du verbe être et non du verbe suivre), je continue d'expliquer mon parcours dans le domaine artistique. Certes, je ne dis pas tout car vous ne parlez pas généralement de vos diarrhée, de vos vomissements... à tous vos collègues de travail.

Pour des raisons pratiques (durée des vidéos et importations) mais aussi par volonté, je n'ai pas mis d'extraits des titres suivants :
05 - Ô MON SEIGNEUR
06 - JAZZ
12 - SENSE ET INSENSE
14- PRIERE A BERNARD ARNAULT
16 - JE VEUX RESTER HONNÊTE
17 - LACHER PRISE
18 - LE MAITRE DE CEREMONIE
19 - POURQUOI NOTRE AMOUR DERANGE ?
20 - THE END


Texte modifié me 24/08/2018

Aucun commentaire: