Recherche

Recherche producteur(s), label(s), manager(s), musicien(s)...

samedi 11 août 2018

LES PARIAS - LA CONTRE ATTAQUE



Tout d'abord, ce projet n'avait pas vocation à se retrouver sur internet mais je n'ai pas débuté le rap en 2000 ou en 2010... Je veux uniquement à mettre en valeur mon travail par la diffusion de ces extraits.

Entre l'album Du Souterrain et l'album La Contre Attaque, le groupe LES PARIAS s'était agrandi avec une rappeuse également danseuse et chorégraphe mais aussi un rappeur également compositeur (Abas Le Skryb). Le rappeur nommé 7, également infographiste et compositeur travaillait souvent avec le groupe LES PARIAS sans pour autant en faire partie.

C'est à cette période que j'ai changé de pseudonyme car un groupe de danse se nommait également Anonyme et après avoir longtemps cherché, j'ai choisi le pseudonyme EXLIMES (écrit EX-LIMES au départ) qu'on entend notamment dans le titre Mission punitive au refrain.  
 
L'album La Contre Attaque et l'album Le Rap en 10 leçons ont été réalisé durant la même période par les différents membres du groupe LES PARIAS en collaboration avec d'autres artistes. Nous avons ensuite effectué un tri des titres pour mettre certains dans l'album La Contre Attaque et d'autres dans l'album Le rap en 10 leçons. L'album La Contre attaque a été terminé en janvier 2002.
 
Les titres Introduction et La contre Attaque étaient déjà présents dans l'album Du Souterrain. Pour montrer mon travail, j'ai sélectionné quelques courts extraits de cet album qui contient en réalité 17 titres. J'ai réalisé une nouvelle pochette en m'inspirant fortement de la pochette effectuée par Kobayashi mais en supprimant les visages du groupe LES PARIAS.


COMMENTAIRES DES TITRES


01 - Intro

Il s'agit de la même introduction que dans l'album Du Souterrain.


02 - La Contre Attaque

Titre également présent dans l'album Du Souterrain. Abas Le Skryb a composé l'instrumental en samplant des passages du thème musical de la guerre des étoiles et en ajoutant une batterie percutante. Pour ma part, j'ai regardé tous les anciens films de La guerre des étoiles pour trouver quelques passages et ceci, afin de mettre des extraits du film et de mettre des bruitages durant les couplets. Il me fallait être motivé pour regarder tous ces films et repérer les passages les plus intéressants pour ce titre. Mon texte de rap se veut une critique de la mondialisation ou de l'impérialisme mais par le biais de la fiction, comme le montre le choix de la musique utilisée. Le laser, par exemple, fait référence aux graveurs de CD, notamment par rapport à la duplication.


03 - Rapport de force

Pas d'extrait. Je n'ai pas participé à ce titre.


04 - Face cachée

Pas d'extrait. J'ai uniquement effectué un couplet rap de 16 mesures en changeant mon timbre de voix et en rappant en duo avec 7. Le couplet commence par "Mes mots ne sont pas mâchés...".


05 - Tout se paye

Un extrait est diffusé. La musique a été réalisé par 7 et un autre compositeur à partir d'un sample d'un disque qu'appréciait beaucoup la rappeuse et danseuse du groupe, disque qu'elle avait prêtée à 7. Voici mon couplet :
"Pour l'oseille, je suis capable de bosser dans une usine
D'accepter les ordres d'un boss dans une cuisine
Mais il ne faut pas abuser des bonnes choses, de ma conscience professionnelle
De ma morale, du fait que je prie l'Eternel
Le Smic, ça me casse les...
Mais vendre ceux que j'aime, je laisse cela aux fils de...
Censure pour donner mes fesses aux producteurs ?
Je ne suis pas un gros pédé, je laisse ça aux suceurs !"
Même si le texte n'est pas dans la tendance bien pensante des mass medias, elle correspondait à ce qu'on entendait dans le rap par rapport aux pédés (dois je vraiment citer une multitude d'exemples ?). Puis, croire en l'Eternel mentionné dans l'Ancien Testament et haïr Sodome et Gomorrhe (Genèse, chapitre 19, versets 24 à 29) ne me semblait pas incompatible. Mais, rassurez-vous, vous qui prêchez la tolérance religieuse, tout en permettant paradoxalement la publication et la diffusion de textes radicalement intolérants, après 16 années, je ne suis plus homophobe sauf s'il est interdit d'évoluer ! Puis, un rappeur qui parle de conscience professionnelle, n'est pas ce choquant ?


06 - La trêve

Pas d'extrait. Je n'ai pas participé à ce titre.


07- Combinaison de barges

Pas d'extrait. J'ai repris le couplet du titre Du souterrain en le rappant avec l'ancienne rappeuse du groupe LES PARIAS sur une musique que je n'ai pas composé (mais j'ai apporté la disque d'où provient le sample que j'ai utilisé pour un autre projet portant sur Glanum...).


08 - C'est la mode

Pas d'extrait. J'ai réalisé la musique de ce rap à partir de micro-samples (moins d'une seconde). Pour vous donner un petit indice, on entend une partie du début de High Energy de Evelyn THOMAS... Qui peut savoir cela ? Et j'en garde plein en stock.

Dans cette version de C'est la mode, le rap contient 3 couplets car je rappais avec la rappeuse du groupe et un invité au projet. Dans cette version, on entend le nom de Salman RUSHDIE dans une partie de mon texte que j'ai censuré par la suite dans la version de l'album ICI, version qui ne contient que deux couplets, comme quoi je me souvenais du cours de mon professeur de français sur les livres qu'on croit pouvoir critiquer sans les avoir étudié...


09 - Manifestes toi !

J'ai composé la musique à partir d'un sample de batterie et d'un autre sample d'une chanteuse à qui j'ai offert des fleurs, il y a longtemps... J'ai ajouté des sons de synthétiseur et un guitariste, également bassiste, a également contribué à la composition du titre. J'ai également effectué le mixage. Le thème traité n'est pas très original puisqu'il s'agissait de dénoncer le racisme mais c'est l'angle choisi qui est très intéressant. C'est moi qui fait les "nananananananana" comme un sal môme...

Dans mon couplet, je dis "Jules FERRY sistra, les colonies sistra". En effet, je critique Jules FERRY et la politique raciste de l'empire colonial français de manière simpliste. Je pouvais ensuite démontrer que le racisme n'avait pas pour origine le Front National, parti politique apparu bien après le 19ème siècle... Bien évidemment, cette approche historique très courte n'a pas été apprécié par certaines personnes de gauche préférant se convaincre que le racisme, le nationalisme et le libéralisme sont des valeurs trouvant leurs origines au sein de l'extrême droite. Est ce à cause de cette approche que nous n'avons pas pu jouer au sein d'une université située plutôt à gauche ? Ce n'est pas impossible.

Est ce que les colonisés étaient libres et égaux en droits au sein de leurs pays ? Est ce que la nation n'est pas une notion de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789, notion en opposition à un pouvoir royal annexant des territoires par des mariages entre nobles au sein du continent européen (comme par exemple avec Anne de Bretagne) ? Est ce que Jules FERRY ne parlait pas de "races supérieures" concernant "le devoir de civiliser les races inférieures" en 1885, ce qui poussa la troisième république à coloniser ? Est ce que le libéralisme, pour lutter contre les restrictions économiques, notamment sur la chasse ou la pêche, n'était pas issu de la philosophie des Lumières en opposition à la concentration des pouvoirs par la noblesse et la monarchie ? Est ce que la science ne prouvait pas la supériorité de la race blanche par la taille du cerveau par interprétation des théories de Darwin (selon de vieux dictionnaires) ? Quand les femmes ont elles obtenu le droit de vote et qu'est ce que l'impôt censitaire ? J'imagine la douleur d'un homme de gauche qui découvrirait tout cela et qui aurait du mal à continuer à se dire de gauche en connaissant l'histoire officielle de la gauche. Mais une université a t-elle pour fonction de rendre des jeunes plus intelligents ou non ? Je pensais que mon petit passage passerait inaperçu, car ça fait très cliché...


10 - Nerfs à vif

Pas d'extrait. J'ai participé à la musique avec Abas Le Skryb. Mon pseudonyme EXLIMES (qui, comme sur la pochette ICI, s'écrivait EX-LIMES à l'époque) est cité dans ce rap.


11 - Être roy

Pas d'extrait. Un peu dans l'idée du titre Le Misanthrope, j'avais trouvé le thème mais je n'ai pas participé ni à la musique, ni au rap...


12 - Evil's Street

J'ai composé la musique et réalisé le mixage en utilisant un a capela du titre Evil's street du groupe de rap ONYX comme le montre la vidéo. Bien évidemment, si vous avions trouvé un producteur ou un label, nous aurions demandé l'autorisation au groupe ONYX d'apparaître sur ce disque afin de respecter les droits d'auteur, notion qui semble avoir perdu de l'importance de nos jours. D'autres rappeurs francophones dont je faisais partie apparaissaient dans ce titre.

A titre anecdotique, j'ai réutilisé cette musique que j'avais composé lors d'un atelier d'écriture ultérieurement avec des jeunes qui rappaient Pourquoi ? J'ai même fait un clip de cet atelier écriture mais certains animateurs n'avaient pas envie que je le diffuse... C'était un peu dans la continuité du Rap en 10 leçons mais en version réelle.


13 - We've got the jazz

Pas d'extrait de cette interlude. Il s'agit d'une partie de la musique que j'avais composé pour le tire Y'a pire que moi remix qui était dans l'album Du Souterrain.


14 - Lettres de motiv

Pas d'extrait. J'ai trouvé le thème, j'ai composé la musique, j'ai effectué quelques chants et j'ai fait le mixage. J'ai demandé à un chanteur qui avait notamment travaillé avec LE SYNDICAT pour le projet LA TROISIEME GUERRE MONDIALE (Le traité de paix) de participer au refrain en chantant dans une langue étrangère. En introduction, on entend le nom d'une entreprise dans laquelle j'avais travaillé et dans laquelle il y avait certaines mœurs... En l'absence d'extrait, j'en profite pour faire une petite pub.




15 - Atelier H

Pas d'extrait. Je n'ai pas participé à ce titre.


16 - Mission punitive

Pas d'extrait. J'ai fait un couplet de rap de 4 mesures : "Ici, on rappe... le bon rappeur du traître".


17 - La familia

Pas d'extrait. J'ai trouvé le texte du refrain et la mélodie.


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans l'hypothèse où le droit de la propriété intellectuelle serait respecté, ce projet pourrait s'avérer très intéressant pour des juristes. Imaginez-vous seulement la question qu'est ce qu'un micro-sample ? Et avec toutes les collaborations, je ne parle pas de successions et encore moins de domaine public. Que se passe t-il après la mort ? On verra bien.

Aucun commentaire: