dimanche 12 août 2018

LES PARIAS - Le Rap En 10 Leçons

Video importée YouTube
 
 
L'album Le Rap En 10 Leçons du groupe LES PARIAS devait à l'origine être un seul album incluant les titres de l'album La Contre Attaque. Il a été décidé majoritairement par le groupe, et non par moi, de diviser ce projet en deux parce qu'il y avait beaucoup d'artistes en collaborations et beaucoup de titres enregistrés. Ce projet divisé en deux a d'ailleurs été achevé en janvier 2002 comme l'album La Contre Attaque.
 
A l'époque, le manager officieux du groupe travaillait en collaboration avec un producteur  qui avait mis le titre L'Inspecteur Gachette dans une mix-tape et ce producteur semblait être d'accord pour produire et diffuser notre travail comme il l'avait fait pour des projets à lui. Cependant, une fois qu'on avait tout terminé, ces 2 albums n'ont pas été produit et diffusé. Ceci expliqua ma volonté  de quitter le groupe LES PARIAS, qui continua d'exister quelques temps après mon départ.   
 
Durant cette période de production de l'album Le Rap En 10 Leçons, je travaillais parfois à mi-temps et j'étais inscrit en licence de droit donc je n'avais pas envie de perdre de temps dans un ou plusieurs projets inutiles. Je devais recevoir une multitude de rappeurs afin de les enregistrer puis je devais procéder à de nombreux mixages, sans parler des musiques, des scratchs... Ce temps que je passais à participer à ce(s) projet(s) n'était pas du temps que je consacrais à mes études de droit, à du travail ou à d'autres projets familiaux ou autres. Mais je n'avais pas envie que tout l'investissement, en temps et en matériel que j'avais effectué ces dernières années, ne rapporte rien. Car quand certains s'achetaient de beaux vêtements, je me privais pour investir dans du matériel de musique, ayant à l'époque pour ambition minimale de devenir technicien du son.  
 
Sur la vidéo, vous voyez la pochette que j'avais commencé à travailler pour Le Rap En 10 Leçons et ce n'était pas la pochette officielle du groupe LES PARIAS. C'est d'ailleurs pour cette raison que le nom LES PARIAS ne figure pas sur cette vidéo qui contient des extraits auxquels j'ai travaillé. Un des infographistes du groupe avait proposé une autre pochette mais elle ne me plaisait pas car elle n'attirait pas l'œil. Il est évident que j'avais une démarche commerciale, davantage que la plupart des autres membres du groupe, pour la bonne et simple raison que c'est moi qui investissait principalement dans le matériel et je voulais un minimum de retour sur investissement.
 
A cette période, il y avait beaucoup de groupes de rap et les pochettes se ressemblaient avec des types qui faisaient des gueules de méchants "bad boys" à la con, parfois entourés de nanas sexys et de pitt bull. Moi, j'estimais qu'il fallait se démarquer des autres rappeurs et attirer l'attention des consommateurs or, je trouvais l'image modifié d'un bichon qui semblait prêt à enregistrer du rap beaucoup plus choquante dans un rayon rap qu'un type avec une kalachnikov. Le projet Le Rap En 10 Leçons ne ressemblait d'ailleurs aucunement aux autres projets de rap qu'on pouvait trouver dans le commerce car beaucoup de rappeurs se prenaient au sérieux, que le rap soit "engagé" ou "gangster". Je considérais qu'il fallait montrer notre différence visuellement et les extraits que vous entendez dans cette vidéo sont des extraits où on entend presque aucun participant aux projets.
 
Evidemment, sans les commentaires ou la mention de www.exlimes.com, le titre de l'article serait inexact mais avec les commentaires, on trouve l'explication de la démarche, un peu comme avec d'autre projets. Mais est ce que les gens aiment connaître les motivations des artistes ou bien préfèrent ils s'attarder sur une image déroutante ou quelques phrases choquantes ? Le goût du public pour le scandale n'oblige t-il pas à faire du scandale pour se démarquer ?
 
Le Rap En 10 Leçons, non sans humour, voulait présenter le rap en donnant quelques leçons (sur le ton de l'humour) aux novices afin qu'ils puissent devenir rappeur puisque cela semblait être à la mode à cause de la notoriété de certains artistes. Le projet voulait montrer les différentes facettes du rap et devaient sortir en K7 à l'origine.
 
Lors du dépôt au SNAC le 10 janvier 2002, ce projet était composé de 1 intro + 10 leçons + 26 titres (37 plages) :
     
  
COMMENTAIRES DES TITRES

Ne pas faire attention aux numéros indiqués dans cette vidéo.

 
FACE A

Intro
On entend un pote à moi qui joue le rôle d'un paysan qui veut faire du rap pour tenter de gagner de la tune avec des bruits de la cambrousse en fond.
    
Le son de base
J'ai composé la musique en voulant donner une ambiance enfantine comme si c'était adressé en priorité à des novices mais la rythmique et la bass donne une toute autre allure. Avec des voix assez rigolotes, on entends au début : "Salut toi, si tu veux être dans le moove, épater tes copains, ton rêve va pouvoir se réaliser... si tu veux être une star du hip hop...". Un enfant a chanté la mélodie. A la fin (extrait), je critique le rappeur PASSY en me faisant passer pour un professeur de hip hop et je joue le rôle de deux gamins, l'un posant une question sur la réussite et l'autre injuriant, un peu comme Eddy Murphy jouant plusieurs rôles dans le film Un prince à New York...  


Leçon 1
"...Essayez de chanter les refrains comme des professionnels..."
    
Nordside
Je n'ai pas participé à ce titre. Ce titre renommé par la suite Criminals Poeticks a été diffusé dans une compilation intitulée "la compilation 2002 du Val d'Oise", compilation éditée à 3000 exemplaires ("envoyés aux diffuseurs, radios, fanzines, magazines et labels") dans laquelle il avait été fait référence à la mixtape "Le Rap en 10 leçons".

Rap de Tess
J'ai réalisé la musique en m'inspirant de la technique de DJ PREMIER avec des coupures. Dans l'extrait, on entend une partie de mon couplet qui parlait notamment de la banlieue parisienne. J'ai réalisé le mixage.       

J'ai besoin d'écrire
Ce titre a été diffusé pendant plusieurs années sur www.exlimes.com avant d'en être retiré. Il fait partie du projet ICI de EXLIMES. J'ai réalisé le mixage.       

Leçon 2
Cette leçon évoque la discipline
 
L'étincelle
J'ai composé la musique (piano, violons...) mais en ajoutant deux micro-sample de funk à la façon DE LA SOUL. Je participais au refrain au niveau du rap. J'ai réalisé le mixage.
 
Les faux semblants
Je n'ai pas participé à ce titre.
 
Leçon 3
Cette leçon évoque l'expression
 
Sans ma voie
J'ai pas participé à ce titre.
 
Inter Beat box

Move it up !
J'ai réalisé la musique avec un autre compositeur et j'ai effectué le mixage.
 
Leçon 4
Cette leçon évoque les concerts    

Le flambeau (intitulé Passe le flambeau dans la vidéo par)
Court extrait de la musique que j'ai composé. Un des rappeurs n'arrivait pas à se caler sur la musique alors je l'aidais à faire les "chœurs" pour tenter d'aller plus vite. J'ai ajouté EXLIMES par dessus.

Outakou
J'ai réalisé la musique en voulant donner une ambiance de jeux vidéos. Le mot Otakou était utilisé avant pour parler des Geeks. Sur cette musique, une rappeuse rappait en cambodgien et il m'arrivait parfois de faire les "chœurs" en langue khmère. One, two... A la fin je viens raconter mes conneries car je dis que je suis fanatique de Scooby Doo. En même temps, j'aimais bien les musiques de ce dessin animé. Et puis, ça fait une petite référence à un passage de Hole in the Head de CYPRESS HILL (2m10).
 
E.S.B.
J'ai réalisé la musique, le scratch et le mixage. C'est moi qui fait le ragga et les chants au refrain. Dans cette version du titre E.S.B., on entend un extrait du Journal Télévisé (que j'avais sélectionné car j'avais beaucoup étudié ce sujet) et un autre rappeur. Difficile de croire ce qu'on dit sur la cigarette aujourd'hui quand on a étudié durant plusieurs mois ce qu'on disait sur L'Encéphalopathie Spongiforme Bovine, notamment le risques de milliers de morts (j'avais fait un exposé au lycée sur ce sujet...). Le rappeur évoquait "100 000 morts en prévision" et de mémoire, on n'était pas loin de ce chiffre.
 
Leçon 5
La leçon évoque le souffle
    
J'kiffe courir
Ce titre se trouve dans l'album Du Souterrain du groupe LES PARIAS

Traffic de style
Dans la vidéo le titre est nommé extrait Résumé en scratchs (il s'agit du nom que j'avais donné au MP3). J'ai réalisé la musique en faisant des samples et en faisant du scratch sur ordinateur ou en beat box. On peut entendre des extraits de IAM, ODB, DAARA J, PUBLIC ENEMY, RAEKWON, CYPRESS HILL...   
 
FACE B
 
Leçon 6
Leçon sur le fait d'extérioriser sa colère ou le fait d'être DJ
 
Pray one
Je n'ai pas participé à ce titre (scratchs).
    
Beaucoup de haine
J'ai réalisé la musique à partir d'un sample de violons et de samples de chants. J'ai introduit des passages d'IDEAL J et de AKH et j'ai effecuté des scratchs dont celui d'un groupe d'Argenteuil avec lequel on a travaillé sur 2 titres. Dans mes 2 couplets que j'ai mis à la suite dans la vidéo, je dénonçais certains policiers qui venaient souvent me contrôler à l'époque. Les vannes étaient assez amusantes...

La justice dans le noir
J'ai mis ce titre dans l'album ICI de EXLIMES
 
Leçon 7
Cette leçon évoque les collaborations ou les featuring
 
L'intouchable
J'ai réalisé la musique à partir d'un sample et je chante dans ce titre. J'avais trouvé le thème et inventé en partie l'histoire. Un des rappeurs m'a fait passé plein de disques vinyles... Petite pensée à lui.

Brutal
J'ai pas participé à ce titre.

Amertume
J'ai rappé quelques passages du texte d'Abas Le Skryb qui avait réalisé la musique et rappait en grande partie dans ce titre.

Leçon 8
Cette leçon évoque la réflexion et le potentiel.
 
Ma conscience
Ce titre est le même que dans l'album Du Souterrain sauf qu'à la fin il y a un couplet supplémentaire d'Abas Le Skryb.
 
L'émancipation
J'ai réalisé la musique à partir d'un sample de musique classique découpée pour le refrain. La partie où ce sample n'apparaît pas était utilisé ensuite en musique de fond pour l'émission d'Ethique & Rap FM. J'ai participé au refrain.
 
On s'impose !
Pas d'extrait. J'ai réalisé la musique en faisait du beat box pour le rythme. Et j'ai effectué des chants. J'ai également effectué deux couplets et participé au refrain.

Leçon 9
Leçon sur l'humour dans le rap
 
Game over
J'ai réalisé la musique en voulant une ambiance jeux vidéos mais on entend un son de la Playstation (obligatoire pour faire référence à Resident Evil). J'ai effectué des scratchs de sons provenant de jeux vidéos. Concernant le texte, "Tu veux de l'égotrip de merde, j't'en fous plein les oreilles...". Après, soit on a la formule secrète, soit on ne l'a pas !

Sans queue ni tête
Je n'ai pas participé à ce titre

Fils de faucon
Je n'ai pas participé à ce titre mais j'aurai bien aimé.

Leçon 10 : fin
Possibilité de réentendre les leçons (bah oui, c'était prévu au format K7).  


Texte modifié le 16/08/2018 

Aucun commentaire: