Rch

Recherche producteur(s), label(s), manager(s), musicien(s)... N'hésitez pas à me conseiller si vous avez un avis...

jeudi 25 mars 2021

EXLIMES - BACK 2 THE FUTUR

EXTRAITS REMIXES DE L'ALBUM BACK 2 FUTUR
(Clips en dessous)

---------------------------------------------------------------------------


EXLIMES - BACK 2 THE FUTUR
Liste des titres

01 - Back 2 The Futur
02 - 95 
03 - Vas te faire enculer
04 - 1 minute 2 plaisirs 
05 - I Need Love
06 - That's The Way
07 - La bande à Charlie
08 - Chacun Fait (C'Qui Lui Plaît)
09 - Fatalité
10 - Apatride
11 - "Normal"
12 - Check this out !
13 - EXLIMES Remix Vocab's FUGEES
14 - The End...

---------------------------------------------------------------------------
COMMENTAIRES DES TITRES DE L'ALBUM (et CLIPS)


INTRODUCTION

Celles et ceux qui consultent souvent le site www.exlimes.com (exlimes.blogspot.com), on peut être eu l'opportunité de découvrir comment j'ai réalisé, sous mon pseudonyme EXLIMES, mon 13ème album intitulé "BACK 2 THE FUTUR". Si l'idée de faire un nouvel album sous mon pseudonyme EXLIMES est apparu au début de l'année 2021 quand je vivais encore à Avignon dans le Vaucluse, les enregistrements n'étaient pas effectués et le thème général était loin d'être trouvé puisqu'il a fallu attendre l'été 2021 pour que je trouve le thème BACK 2 THE FUTUR. 

Ayant le sentiment d'avoir échoué en province (Pays de la Loire, Hauts de France, Bretagne, Auvergne Rhône Alpes, Occitanie et PACA) tout ce que j'avais entrepris de 2012 à 2021, il était légitime de ma part de me questionner sur mon identité et mon lien avec la prétendue "identité nationale". En effet, qu'est ce que signifie être Français quand un président de la République, un gouvernement... mais surtout des exécutants voulaient s'acharner à confiner des "bénéficiaires" de la Carte Nationale d'Identité Française, tout en méprisant les droits (fonction publique, droit du travail, aides sociales...) alors que ces mêmes exécutants semblaient avoir des craintes physiques concernant le contrôle des étrangers, comme si le virus aurait eu peur de certaines races ou considérait quelques ethnies supérieures biologiquement... ? En effet, comment expliquer cette peur de personnes d'origines nord africaines, surtout dans des communes étrangement éthiquettées "Rassemblement National"... ? 

Si je ne suis pas vraiment chez moi en province et surtout en provence (montagnes, océans...), dois-je considérer que je suis "Parisien" comme certains voudraient le croire ou bien francilien parce que né en Seine-Saint-Denis, ayant vécu longuement dans le Val d'Oise tout en ayant vécu aussi dans le département de Paris ou celui de la Seine et Marne... Je commençais à élaborer mon projet parce que j'avais le sentiment que des gens voulaient que je retourne dans un "chez moi"... où les communautés qui y vivent sont diverses et variées depuis mon enfance... Mais, je savais depuis longtemps que je n'étais pas parisien et je l'ai compris lorsque je devais resté en banlieue durant mon adolescence. Lorsque je vivais à Paris de 2007 à 2012, j'avais l'attitude et les vêtements d'un banlieusard (lié à mon faible pouvoir d'achat)  et non le comportement d'un riche parisien... C'est après mon récent retour dans le Val d'Oise, où j'ai vécu depuis mon enfance, que j'ai rédigé en avril 2021 le titre Apatride et en mai le titre 95 pour celles et ceux qui ne savent pas ou ne veulent pas savoir la différence entre Paris et ses différentes banlieues... 

Au niveau musical, je voulais "travailler" un peu comme je le faisais quand j'ai commencé à rapper et à chanter au début des années 1990 à Argenteuil. En effet, comme j'étais de retour dans le Val d'Oise, à proximité de la ville où je suis né (Epinays-sur-Seine), je désirais davantage faire des musiques de DJ's que des musiques de compositeur. Cependant, je dois admettre que les moyens en 2021 sont différents de ceux que j'utilisais en 1993... Certains morceaux utilisent principalement des versions instrumentales comme pour les titres That's The Way ou La Bande à Charlie. D'autres, la majorité, utilisent des samples ou extraits plus ou moins long. Enfin, quelques titres ont été entièrement composé comme avec les titres Fatalité, Apatride et "Normal". D'ailleurs, il était un peu "normal" que je compose la musique du titre Apatride, avec le pseudonyme EXLIMES, car c'est ce que j'avais fait lorsque je rappais avec le pseudonyme Anonyme... Et dans cet album, j'ai voulu mettre le remix du titre Vocab du groupe FUGEES car, adolescent, je m'amusais souvent à remixer ce titre qui ne comportait pas de batterie.              
 

01 - Back 2 The Futur

Le titre Back 2 The Futur a été écrit en août 2021 et a été diffusé le 10/08/2021, après l'enregistrement de plusieurs titres de l'album. Le thème central de l'album avait enfin été trouvé et je voulais une introduction qui convienne à l'ensemble de l'album. C'est après que j'ai ajouté un extrait de la version française de Retour vers le futur, après avoir regardé plusieurs passages du film afin de trouver le passage qui me plaisait le plus.

Au niveau musical, c'est surtout une musique réalisée comme un DJ avec différents samples ou extraits (Dr Dre...) et scratchs (Assassin, Paris...) même si j'ai ajouté des son de synthétiseur. A l'origine, je voulais rejouer la musique de Retour vers le futur en utilisant des extraits pitchés ou scratchés de musique classique mais cela était trop complexe avec le matériel que j'utilisais.   


02 - 95 

                Deuxième version du clip 95

                 Première version du clip 95

Le texte a été écrit le 25 mai 2021 et le clip a été effectué en plusieurs étapes. Dans la première version du clip, j'ai utilisé un fond vert et cette première version du clip a été diffusé le 6 juin 2021. La deuxième version du clip, diffusé le 12 juin 2021, a été en grande partie filmé en extérieur, dans différents endroits du Val d'Oise. 

C'est le premier texte que j'ai enregistré pour cet album et au niveau du texte, je voulais critiquer l'attitude de nombreux provinciaux qui attendent un "Paris imaginaire" sans imaginer que la superficie du Val d'Oise est très largement supérieure à celle du département de Paris, ce qui n'est pas sans posé une multitude de problèmes au niveau de la mobilité. Cependant, dans le clip, on voit quelques photographies prises en province ou à l'Ile de la Réunion. 

Au niveau musical, j'ai fait une rythmique à partir d'éléments de batterie que j'ai scratché. Au niveau de la bass, c'est une bass inversée et pitchée. Puis, il y a des micro-samples.    


03 - Vas te faire enculer

Ce rap violent a été diffusé le 24 juin 2021. En effet, comment ne pas avoir la haine quand on propose des chansons de style R&B comme je l'ai fait dans un passé lointain ou plus récemment lorsque j'étais à Avignon ? Autrement écrit, comment ne pas faire du rap hardcore quand l'indifférence serait la seule récompense à de nombreux efforts alors qu'il m'a souvent été demandé de travailler ou de faire mes "preuves" ? Pourtant, si tout aurait un prix, faire de la musique, effectuer des enregistrements, acheter des vêtements, faire un clip vidéo... nécessiteraient d'investir donc d'avoir de l'argent. Donc, comment faire sans investir au préalable ? 

Au niveau musical, il y a des scratchs, des micro-samples et un sample de musique classique (BACH) par rapport aux violons.  


04 - 1 minute 2 plaisirs 

Ce rap diffusé le 17 juillet 2021 est fortement inspiré du titre Une minute de plaisir que j'avais enregistré au début des années 1990 avec le groupe Le Syndicat (ou Syndicate). A l'époque, je ne savais pas faire des compositions et j'avais utilisé plusieurs extraits d'un disque de samples auxquels j'avais ajouté un extrait d'un disque de Whitney HOUSTON. En effet, il n'y avait pas de chanteuse dans le groupe et pour l'enregistrement de cet album, je n'ai pas rencontré de chanteuse... A l'époque, j'ignorais qu'un des samples apparaissant dans ce titre avait aussi été utilisé par le groupe de rap ONYX. 

Avec le titre Une minute de plaisir, c'était l'une des premières fois qu'on faisait un concert avec le groupe Le Syndicat à Argenteuil... Si quelqu'un aurait filmé ou enregistré, qu'il n'hésite pas à me contacter.      


05 - I Need Love

Ce rap, enregistré le 09/09/2021 et diffusé le 10/09/2021, évoque l'amour en lien avec les convenances mais aussi les moyens financiers afin d'être "présentable" et d'avoir de "bonnes manières". Il évoque aussi la sexualité comme si ce sujet serait devenu tabou, de nos jours. Avec les gestes barrières et les masques, qu'est ce qui n'est pas tabou à l'exception des discussions sur le Covid-19 ? 

Au niveau musical, la musique s'inspire du titre I Need Love de LL COOL J qui semble facile à jouer sur un clavier électronique ou un synthétiseur à condition de connaître un minimum le solfège. C'est avec ce genre de morceaux que je m'entrainais à apprendre à composer afin de ne plus sampler quand le sampling était mal perçu et que le travail de compositeur était plutôt valorisant... Cependant, j'ai ajouté des samples ou des micro-samples. Il est certain que j'aurais préféré rencontrer une chanteuse de soul ou de gospel pour ne pas avoir à sampler Mahalia JACKSON... Comment faire une belle chanson d'amour sans instrument de musique ou sans chanteur(s)/chanteuse(s) ?    

Au niveau du refrain, il y a une légère référence au titre SOS de MINISTER AMER... car comment ne pas devenir naturellement féroce lorsque de nombreuses choses nous seraient demandés et qu'il faudrait avoir "des relations" pour les obtenir ?   


06 - That's The Way



Le rap et le chant ont été enregistré et mixé le 20 juin 2021 donc la veille de la fête de la musique... La première fois que j'avais rappé et chanté sur l'instrumental de That's The Way Love Goes (cf. Janet Jackson), c'était au début des années 90 pour préparer la "fête de la musique" à Argenteuil. D'ailleurs le comportement du public, lors du concert, avait été tournant décisif par rapport au style du groupe Le Syndicat, très loin de celui du groupe Fifty Fifty. Un des rappeurs du groupe Le Syndicat m'avait incité à me mettre à chanter des "chansons douces"...  

Avec le recul, rappé, chanté, être DJ, composé, enregistré... sont ils moins sérieux que de faire de longues études ? Déjà, à l'époque, vouloir faire du R&B ou proposer des titres pas (ou moins) choquants posait problème... donc au début de l'année 2021, je savais un peu quel était le cap, même si j'aime bien l'idée de ne pas avoir des préjugés (peut on généraliser le comportement des franciliens et des parisiens à celui de tous les français ?)... 

Par rapport à la musique, j'ai ajouté du scratch et des extraits. 

Le montage vidéo, effectué en partie avec des images d'archives, a été diffusé le 22/06/2021. 


07 - La bande à Charlie

La musique provient de DJ PREMIER utilisé pour le titre de KRS 1 intitulé MC's Act Like They Don't Know. La première fois que j'ai chanté sur ce titre, c'était pour accompagner un rappeur de Montmorency qui avait eu l'opportunité de faire un "show" sur un grande radio nationale... A l'époque, je ne savais même pas que KRS 1 avait rappé dessus et la radio ne nous avait rien demandé, même par rapport à nos âges quand de nos jours, on nous demande de nous laver les mains et de porter le masque... 

Le texte fait référence aux difficultés pour rapper ou chanter, notamment sans instrumental, pour ensuite passer sur les (mass) médias sans pour autant aller à l'école des fans... Aussi et très directement, je ne suis pas Charlie car pour avoir son propre style, il faut être capable de se différencier tout en connaissant, a minima, les limites à la liberté d'expression...   

Au niveau du chant, je me suis inspiré du refrain Paparazzi de Xzbiti (Pavane de Gabriel Fauré/Barbra Streisand). Par rapport au thème évoqué au paragraphe précédent, le clip de Xzibit est très intéressant quand on voit les musiciens sur la plage (notamment s'il s'agirait d'un sample) et le "rôle" que veulent jouer certaines personnes quand d'autres personnes demandent qu'est ce qu'un rôle ?    

Le rap a été diffusé le 19 juillet 2021. 


08 - Chacun Fait (C'Qui Lui Plaît)

La musique a été composé à partir de samples extraits de 45 tours vers le 05/09/2021 dont le plus reconnaissable est celui de Chagrin d'Amour, titre qui interroge sur la notion de rap (funky ou pas) et les débuts du rap français ou francophone. J'ai aussi ajouté des sons de synthétiseur.  

Au niveau du style, j'ai voulu déformé la musique (comme je le faisais quand je n'arrivais à caler les 45 tours durant une période) puis obtenir un style P-Funk au niveau du chant.

Concernant mon texte écrit entre les 6 et 7 septembre 2021, il est aussi choquant, sinon pire, que le fait d'affirmer que Chacun fait ce qui lui plaît, thème qui semblait être ironisé par le groupe Chagrin d'Amour. En effet, dans ce "rap" du début des années 1980, on peut entendre : "ah y'avait toujours le même morceau à la radio"... Or, l'époque où il y avait 2 ou 3 chaînes de télévision, quelques stations de radio, un CSA semble désormais très loin... avec internet et toutes ces Box dont on se demande qui est en mesure d'assurer le contrôle au niveau international ou au niveau national.   

J'ai simplement choisi de diffuser un extrait le 08/09/2021. 


09 - Fatalité

Le thème de ce rap, écrit le 17/08/2021 et diffusé le 21/08/2021, est le bien et le mal ou encore le légal et l'illégal. Quand des gens estiment qu'il faudrait obéir, quelques temps après, d'autres seraient surpris par certaines habitudes, pourtant conséquences de l'obéissance du passé. Est ce que dans le futur, d'autres encore seront choqués par le fait de se laver les mains avec du gel hydroalcoolique ou encore de porter des masques ? Or, à force d'obéir à tout le monde, on en viendrait à ne plus pouvoir rien faire et à s'interroger sur les nombreuses contradictions des ordres énoncés. Pourquoi ne pas étudier le droit pour pouvoir acheter des vêtements quand il serait interdit de se promener nu dans la rue ? Alors, on pourrait chercher une explication rationnelle dans des hypothétiques erreurs du passé ou un motif davantage spirituel ou religieux dans les intentions des "diables", des "démons" ou la volonté de(s) "Dieu(x)"... ou encore accuser la fatalité. Mais forcer quelqu'un à croire en la malchance ou en la fatalité, c'est en quelque sorte vouloir lui imposer des croyances et un mode de vie (le bon comportement, le bon langage, le silence, les relations, l'alimentation, la propreté...), ce qui amène à la question de savoir qui a inventé de nombreuses croyances et qui nous a obligé à agir de telle ou telle manière à des époques différentes ?

Au niveau du refrain et du piano électrique, je me suis inspiré de la mélodie d'une chanson de funk qui avait été utilisé par un rappeur et comédien... En effet, pour apprendre à chanter, il faut bien essayer de faire comme des chanteurs ou chanteuses plus doués. Ensuite, j'ai composé une musique originale à partir d'un synthétiseur comportant peu de set de batteries.     


10 - Apatride


Le texte Apatride, écrit le 23 avril 2021 et diffusé le 19 juillet 2021 est inspiré du titre Apatride que j'avais écrit lorsque mon pseudonyme était Anonyme (HAN O NYM). Le texte du refrain est assez proche du refrain d'Apatride apparaissant dans "La propagande républicaine". Pourquoi devrais-je me considérer français si on me forcerait à retourner "chez moi" sans me préciser l'adresse exacte et que je serais obligé de retourner à proximité de lieu où je suis né ? Suis je né en France ou en Ile-de France ou à proximité du lac d'Enghien-les-Bains ? Si la nationalité française ne permettrait pas d'avoir davantage de droits que des étrangers alors quelle serait donc l'utilité de cette nationalité ?   

Au niveau musical, j'ai composé la musique sans m'inspirer d'aucune musique ou mélodie. J'ai voulu faire une musique de type musique classique mais en utilisant un synthétiseur comportant peu de set de batteries. Lorsque j'avais écrit le titre Apatride avec le pseudonyme Anonyme (HAN O NYM) dans les années 1990, j'avais également entièrement composé la musique en utilisant un autre synthétiseur.   


11 - "Normal"

Le 18/08/2021, j'ai composé la musique et le texte du titre "Normal". L'enregistrement, le mixage et la diffusion ont eu lieu le 22/08/2021. 

J'ai commencé par composer la musique à partir d'une guitare (sans la prétention d'être guitariste) en saturant le son. Puis, pour le refrain, j'ai ajouté un autre son de guitare et si le son fait assez rock, je peux difficilement faire mieux en étant seul, notamment avec le matériel que j'ai. Concernant la batterie, j'ai utilisé un synthétiseur, une "boîte à rythme" et j'ai fait du beat box... 

Au niveau du thème, c'est dans la continuité du texte Fatalité par rapport au bien et au mal ou à la légalité et à l'illégalité mais dans ce titre, c'est l'obéissance qui est remise en question (esclavagisme, armement, nazisme, robotisation, privatisations...) surtout quand certaines personnes veulent juger rétroactivement sans tenir compte d'une multitude de paramètres par rapport à la "normalité". 


12 - Check This Out !


L'enregistrement audio du titre Check this out ! a été effectué le 30/08/2021. Le montage vidéo, quant à  lui, a été effectué le 31/08/2021.

Pour l'album, je voulais utiliser un titre de l'album de DEE NASTY comme je le faisais avant de faire un groupe de rap. D'ailleurs, c'est à partir de cet album de DEE NASTY que j'avais écrit le rap C'est comme ça pour le groupe Fifty Fifty. Cependant, je voulais sampler le titre Liza afin de ne pas laisser le refrain.  A partir de là, j'ai fait de nombreux mix. Si vous voulez connaître certains "samples" utilisés, n'hésitez pas à me contacter. 

Dans ce titre, comme dans d'autres, j'ai fait du beat box et du scratch.  

Au niveau du texte, j'évoque mon historique par rapport aux "métiers" de DJ, compositeur, technicien du son...


13 - EXLIMES Remix Vocab's FUGEES

Comme cet album contient beaucoup de mix et scratchs, j'ai voulu terminer par un titre remixé et comme j'avais souvent remixé le titre Vocab de FUGEES dans les années, je l'ai à nouveau remixé mais en utilisant principalement la musique de Samuraï (Shurik'n). Le titre EXLIMES Remix Vocab's FUGEES a été diffusé le 08/07/2021 et contient un des premiers samples que j'avais fabriqué sans sampler...  


14 - The End...

La production audiovisuelle s'inspirant beaucoup des USA et comme l'album contient beaucoup de titres en anglais, de scratchs en anglais et un remix de Vocab, j'ai voulu finir l'album un peu comme je l'avais commencé avec un passage, non pas de Retour vers le futur, mais de Back to the futur... 



Page modifiée le 14/09/2021




Aucun commentaire: