dimanche 26 août 2018

EXLIMES - "Antisémite" (l'album)


Extraits mixés de l'album "Antisémite"
(sur YouTube)

 
 
 
Extraits mixés de l'album "Antisémite"
(sur Blogspot en moins bonne qualité)
 
 
 

Le titre "Antisémite" a constitué un tournant important dans mon parcours artistique et il méritait de se retrouver dans un album aussi spécial que la situation dans laquelle on m'avait placé. Ce titre a bouleversé mon existence et détruit des relations et des contacts que j'avais mais je n'ai pas commis de crime et n'ai jamais été condamné par la Justice par rapport à ce titre. Ne sommes nous pas dans un Etat de droit ? Certains braqueurs viennent dans les médias racontés leurs actes sous les applaudissements du public et sont accueillis les bras ouverts par des présentateurs quand moi, j'ai fait et diffusé un rap sur mon site internet... et dans quel contexte ?
 
L'album Mes 4 saisons, réalisé sous mon pseudonyme EXLIMES, avait été un échec commercial malgré de nombreuses tentatives de réussite dans le domaine artistique avec mon pseudonyme Anonyme et avec mes groupes Le Syndicat puis Les Parias et ce, depuis le milieu des années 1990. Tout cet investissement en temps et en argent n'avait pas servi à grand chose mais avait été réalisé au détriment d'autres choses de mon existence. Quand j'économisais pour acheter du matériel de musique, je ne sortais pas en discothèque, n'achetais pas de beaux vêtements... De plus, le 26 décembre 2007, on présentait la dernière émission d'Ethique & Rap FM après des années de travail.    
 
Cependant, dès l'an 2000, dans l'album Du Souterrain du groupe LES PARIAS, je sentais qu'il ne fallait pas tout miser sur la musique car nous ne dispositions pas des armes nécessaires pour imposer notre présence sur scène, nous le savions depuis longtemps. Le savoir n'est il pas une arme ? Ainsi, dans le titre Hypocrites qu'on retrouve dans cet album du groupe LES PARIAS, on m'entendait dire "et si ça échoue, j'ai une roue de secours... je reprends les cours". C'est donc en l'an 2000 que je me suis inscrit en faculté de droit car on me disait qu'il fallait avoir des diplômes pour avoir un bon emploi et ce, dès l'école primaire. Mais comme je travaillais, faisais de la musique,  m'occupais de problèmes personnels, il  a fallut attendre septembre 2008 pour qu'on me remette mon diplôme. Je pensais qu'avec un MASTER EN DROIT à finalité PROFESSIONNELLE, j'allais enfin m'insérer dans la vie active car avec un BAC, j'arrivais à trouver des emplois où je n'étais pas payé... Si c'était "la loi du plus fort" qui dominait, pourquoi ne pas travailler directement (fonctionnaire) ou indirectement (avocat) pour un Etat Français disposant d'un arsenal nucléaire au lieu de perdre mon temps avec de stupides délinquants qui n'avaient même pas la simple idée de reproduire des billets de banque ?
 
Certains imaginent-ils qu'on s'amusait en faculté de droit ? Que les livres en provenance des éditions DALLOZ, LITEC ou autres éditeurs ne coûtaient pas de l'argent ? Dans ce domaine également, j'ai beaucoup investi pour un résultat plutôt médiocre. Après, l'obtention d'un MASTER EN DROIT, je croyais dans un premier temps que j'allais trouver un travail bien payé puis progressivement je diminuais de plus en plus mes prétentions pour me satisfaire de missions d'intérims, de CDD... au smic.  
 
Pendant que j'investissais dans la musique et étudiais le droit, je ne travaillais pas et ne cotisais pas à la retraite... Un détail, pensez vous ? Tout ce travail dans le domaine artistique, toutes ces études dans les domaines historique, politique, juridique pour au final obtenir le RMI le 8 août 2008 et signer un contrat d'insertion le 3 décembre 2008. J'avais trop étudier le système médiatique pour savoir ce qui allait attirer l'attention : le rappeur supposé antisémite. Depuis 1986, année de mon baptême, Jean-Marie LE PEN avait réussi à faire carrière avec une phrase et moi, j'avais fait deux couplets. Mais ce n'était pas le seul, Coluche, NTM, Ministère AMER, BENETHON... avaient trouvé le moyen d'être médiatisé à peu de frais. Quand on connaît le prix d'une campagne publicitaire, hors de portée des misérables, on tente de devenir un "Boss Of Scandalz Strategyz". Chacun sa méthode. Je ne suis pas Sabrina, Loana, Nabila... et ne peux pas jouer de mes atouts naturels. L'égalité des sexes ???
 
Après avoir recherché inlassablement un emploi en envoyant une multitude de CV, en faisant de nombreux entretiens d'embauche, en préparant des concours de la fonction publique (Inspecteur et contrôleur du travail en 2006, écoles de formation des officiers des corps techniques et administratifs des armées en 2006...)... on me reprochait constamment mon manque d'expérience ou mon manque de réseau. S'il fallait de l'expérience, c'était inutile que je fasse des études et s'il fallait du réseau, c'était inutile de me mettre dans des formations où règne l'individualisme...
 
Pour empêcher une troisième guerre mondiale, dont on voit ma crainte dans un des albums LE SYNDICAT, j'avais décidé d'étudier le nazisme et notamment Mein Kampf mais cela me conduisait également à m'intéresser à la question du sionisme et du judaïsme. Tous ces livres me coutaient de l'argent également.
 
Quand j'ai vu qu'on ne voulait pas me recruter et qu'on me donnait le RSA, après toutes ces années de travail, j'ai décidé de faire du buzz pour médiatiser mon travail. Je savais que les médias recherchaient constamment des nazis même dans des endroits où il n'y en avait pas et j'ai joué le rôle du nazi pour faire connaître MON parcours artistique et MON parcours professionnel car certains considèrent, avec leur "argent roi", que tout mon travail vaut au mieux un SMIC et cela, quand on veut bien me payer. Par exemple, cela fait plusieurs semaines que je ne suis pas payé en ce moment mais l'important n'est il pas d'essayer d'anticiper des choses totalement improbables ? 
 
Et ce rap "Antisémite" était un moyen pour moi de faire chier le monde et de venger ma mère que des médecins avaient laissé mourir. Or, si elle n'était pas morte en 1982, j'aurai vécu à Blaru dans les Yvelines et non pas à Argenteuil. Alors, y'a pas de Téchouva et allez même niquez vos mères les grosses putes ! C'est comme cela qu'on m'a appris à parler dans des zones où la police craignait de venir quand moi, je devais faire face à plusieurs lascars avec un petit couteau papillon... Ils sont vexés, tant mieux, c'est le minimum que je pouvais faire pour venger ma mère.

Cependant, à partir du titre "Antisémite", j'ai constaté que certaines personnes voulaient interpréter littéralement mes textes ou mes paroles et c'est pour cela que ce fut un changement dans mon parcours artistique. Il fallait désormais que je prenne en considération l'éventualité d'une interprétation littérale qui pour moi n'avait aucun sens au regard de la débilité de la langue française. Si j'avais voulu que le titre "Antisémite" soit interprété littéralement, je n'aurai jamais écrit "Maintenant, ça fait plusieurs années qu'on me boycotte. Drôle d'époque où le visage pâle disparaît comme le phoque...". Absurde ! Bien évidemment, c'était ironique et exagéré.

Concernant la vidéo, vous voyez souvent la même photographie floutée de moi avec des "tampons" antisémite. J'avais utilisé cette photographie pour promouvoir l'album Mes 4 saisons et j'avais inventé un faux fanzine pour l'envoyer aux médias. Si l'image est floue, c'est justement parce que celles et ceux qui entendent ou entendaient le titre "Antisémite" ne pouvait pas savoir tout ce que j'allais raconter sur mon parcours artistique mais je pensais que j'allais être interviewé... Sans mes échecs dans le domaine artistique et sans mes échecs dans le domaine professionnel, le titre "Antisémite" n'aurait peut être jamais existé.  De mémoire, l'album "Antisémite" a été réalisé de 2006 à 2013 et c'est mon album préféré parce que c'est le plus complexe de tous mes albums. Il montre à quel point j'ai évolué en l'espace de quelques années quand certains voudraient rester figer à un moment précis de l'histoire.    
 

Commentaires des titres  

Avant tout propos, je tiens à préciser que je n'ai pas tous les éléments sur place pour être le plus précis possible, notamment par rapport aux dates de certains titres et il faut savoir que j'ai détruit de nombreuses œuvres originales le 15 février 2013 pour ne conserver en majorité que des copies. C'est ce même jour que j'ai détruit une traduction de la bible et du coran. Un partie des titres n'avait pas vocation à être publié et diffusé mais il faut bien s'adapter.  


01 - Eux (version G Funk)

J'ai composé la musique à partir d'un sample de batterie en 2006, semble t-il, donc après l'échec de l'album Mes 4 saisons. Bien évidemment, je ne souhaitais pas diffuser ce titre mais comme je n'ai pas d'enfant autant essayer de faire une petite leçon. Déjà, j'adore le titre. Eux ? Mais c'est qui ? Ils parlent des Juifs : oui ou non ? Mais pourquoi il met Charles DE GAULLE en extraits ? C'est justement cela qui est intéressant : essayer de trouver le discours original de Charles DE GAULLE sur le sujet et aller rechercher le document à sa source. Il me semblait que j'avais lu dans Le livre noir du communisme qu'un rabbin avait déclaré "Les Trotsky font la révolution et les Bronstein payent l’addition" mais c'était peut être dans un autre livre. Je n'ai pas envie de rechercher cette citation pour le moment. Les horreurs de la Shoah, selon l'histoire, c'était surtout pour celles et ceux qui ne pouvaient pas fuir et qui ne pouvaient pas trouver refuge ailleurs, notamment en Angleterre, en Amérique... "Il sont prêts à sacrifier leurs propres semblables pour une cause extrême à un point que c'est impensable", ça ressemble à une lutte des classes à l'intérieur des Juifs comme il y a des luttes des classes dans d'autres peuples... Mais je ne vais pas développer davantage ce thème car le but ne consiste pas à faire tout le travail à votre place. Ce qui compte, ce n'est pas d'interpréter littéralement ce rap mais de tenter de rendre les gens moins cons car je ne veux pas que des électeurs votent pour des incompétents capables d'appuyer par erreur sur des boutons atomiques ou autres dispositifs dangereux... Je ne suis pas fan du slogan : "on est con, on vote pour des cons et au final, on meurt ou on souffre à cause de nos conneries". J'ai jamais vu des incompétents capables de construire des civilisations complexes avec des centrales nucléaires, de vastes immeubles, des avions, des paquebots... quand avec ma petite intelligence, je ne sais pas allumer un feu naturellement, je ne sais pas fabriquer du ciment, je ne sais pas faire de l'acier, je ne sais pas faire une barque... Scientifiquement, pouvez-vous prouver l'existence des génies ?


02 - Vous n'êtes pas des stars (jazz remix)

Ce rap a été protégé à la SACEM le 12 mai 2009 mai mais je pense que la réalisation de ce titre doit être antérieure et je n'ai pas envie de rechercher. J'ai composé la musique à partir de micro-samples de jazz. A l'inverse du titre Tube ou délit ("on me censure"), je dis que "il est interdit de censurer" mais où se trouve l'ironie ? Dans quel titre, ai je l'air d'être le plus ironique ? La phrase "bosses dur à l'école, on va prendre leur travail" est emblématique d'une société où il n'y a pas de place pour tout le monde et c'est une autre manière de concevoir la révolution. La phrase "la famille, c'est sacré" est peut être excessive mais il n'y a pas d'humanité sans père et mère, à moins de laisser tout le travail aux femmes (travailler, éduquer les enfants...). Et dans ce texte, je propose de freiner le processus. Dans le deuxième couplet, je dis que "le hip hop est envahi de mythomanes".


03 - "Antisémite"
Version du clip le 25/01/2010


J'invite à lire les articles :


04 - Antisionistes

 
 

Voyant que je ne trouvais pas de solution professionnelle durable, j'avais pris contact en avril 2009 (plusieurs mois après l'obtention du MASTER EN DROIT) avec l'association Egalité & Réconciliation présidée par le sulfureux Alain SORAL, que j'ai rencontré deux fois dans ma vie.

Très sympathiquement, il avait diffusé, le 5 avril 2009, un texte sur le site d'Egalité & Réconciliation que j'avais écrit. Certains membres d'Egalité & Réconciliation voulait faire de mon titre "Antisémite" "l'hymne" de la Liste Antisioniste pour les élections mais ils voulaient effectuer plusieurs changements dans le texte "Antisémite"... Au mois de mai 2009, j'étais souvent en contact avec Marc GEORGES, personnage dénoncé par Alain SORAL quelques mois plus tard. Mais c'est avec Marc GEORGES que je voyais les passages à modifier et l'association Egalité & Réconciliation insistait pour changer le titre "Antisémite" en Antisionistes. D'emblée, je trouvais cela suspect mais j'acceptais de relever le défi notamment parce qu'on m'avait promis une scène au théâtre de la main d'or qui, au passage, n'a jamais eu lieu...

Le texte Antisionistes a été écrit et proposé le 6 mai à Egalité et Réconciliation. Ce texte ayant été validé, je l'ai enregistré le 10 mai 2009. Un membre d'Egalité & Réconciliation avait ensuite fait un clip du titre mais cela ne correspondait pas à mes paroles puisqu'on voyait souvent Mahmoud Ahmadinejad comme on voyait Finkielkraut se faire entarté... Je ne voyais pas le rapport avec mon texte. Je n'étais pas pour ou contre Mahmoud Ahmadinejad puisque je lisais des traductions complètement différente à son sujet donc j'ai été incapable de me prononcer au sujet de cet individu. Donc, j'avais décidé de réaliser et de diffuser personnellement un clip plus en adéquation avec mes propos entre le 20 et 26 mai 2009.

Puis, il y avait de profondes divergences entre ma définition complexe du sionisme et celle du Parti Anti Sioniste. J'avais étudié plusieurs ouvrages de Claude KLEIN et des textes traduits de HERZL. Or, la Liste Antisioniste et le Parti Antisioniste voulaient donner une seule version de l'antisionisme et interdire toute autre interprétation possible. Mon désaccord était énorme vers septembre 2009.

Pour expliquer brièvement mon opinion, il y a deux types de sionisme : le sionisme religieux et le sionisme politique. Mais ces deux types de vision du sionisme ont évolué avec le temps, notamment depuis la création de l'Etat d'Israël. Certains sionistes veulent conquérir de nouveaux territoires et d'autres sont prêts à abandonner des territoires conquis dans le mépris des "règles internationales". Le Parti Anti Sioniste et la Liste Anti Sioniste voulaient imposer une conception unique de l'antisionisme.

Est ce que je suis antisioniste aujourd'hui ? Tout dépond de la définition qu'on apporte. Si par antisioniste, il faut entendre que le peuple Juif a le droit de prendre tous les territoires donnés par Dieu dans la Bible (Josué 1), je suis fortement antisioniste puisque par imitation, cela risque de favoriser de nouvelles guerres coloniales. Par contre, si l'existence de l'Etat d'Israël permet à certains Juifs d'avoir un pays avec une langue, un calendrier, des fêtes... sans que cela dérange d'autres Etats dans leurs fonctionnements internes, je trouve cela plutôt positif mais à condition de résoudre le problème des Palestiniens. On est loin de leurs caricatures.

Et pourtant, que retient l'association Egalité & Réconciliation ? "Téchouva*! Un rappeur adresse ses excuses au peuple élu". On verra par la suite que le texte Excusez-moi est sournois et qu'il constituait une réponse à celles et ceux qui voulaient interpréter littéralement le passage "Maintenant, ça fait plusieurs années qu'on me boycotte. Drôle d'époque où le visage pâle disparaît comme le phoque..." en me disant des trucs du genre "ah ouais, t'as raison, c'est vrai...". Pssss !. Et, pour bien montrer que ce n'était pas contre les blancs, contre les Juifs, contre les Musulmans... j'en ai rajouté une couche supplémentaire avec le titre Tu fais quoi ?


05 - L'appel du 18 juin 2009

J'ai composé la musique en juin 2009 à partir d'un synthétiseur et quelques micro-samples. J'ai réalisé les scratchs et à la fin il y un sample de NTM. Dans ce titre, comme dans les titres Eux et la vidéo "Antisémite", je fais référence au général De Gaulle ou à Malraux. Certains estiment que la passation de pouvoir dans le cadre du formalisme et de la légalité leur permet de se réclamer d'un homme qui a agit dans la clandestinité et la légitimité. Ils prétendent représenter les valeurs de la République et notamment les valeurs de la cinquième République alors qu'ils sont choqués à la seule idée de débattre du rétablissement de la guillotine, symbole de la naissance de la première république qui a été utilisé jusqu'à l'époque de François MITTERRAND. Au nom de quoi le RPR ou l'UMP pouvait prétendre être un parti gaulliste et qu'ont ils fait exactement pour être gaulliste : lutter pour le Québec libre, rester en dehors de l'OTAN... ? Si le général DE GAULLE payait ses factures, Jacques CHIRAC attribuait il des emplois fictifs ? Est ce que les historiens dans le futur ne verront pas le régime actuel comme une tyrannie ou une dictature du simple fait qu'on empêchait certains, comme moi, de travailler, d'avoir des activités artistiques, d'avoir accès aux médias... ?

Dans ce texte, je dis que "je respecte la Thora et le Nouveau Testament" et on voit que ce texte est très différent du titre Pour vos livres sacrés qui je pense date de 2012 (ou maximum  de 2013) dans lequel je dis "pour vos livres sacrés, j'ai aucun respect". Si on ne tient pas compte des dates, on pense qu'il s'agit d'une contradiction mais sinon, on voit qu'il s'agit tout simplement d'une évolution. Avant, je ne croyais pas Aux fausses légendes. Avant je ne croyais pas aux religions monothéistes mais ne les avais pas étudié. J'y ai cru plusieurs années mais à force de les étudier et de les décortiquer, je n'y croyais plus progressivement. Et ce titre se nomme L'appel du 18 juin 2009, c'est à dire après la diffusion des titres "Antisémite" et Antisionistes. Dans le titre J'baise, j'bois, j'rap, j'indique clairement qu'il a été enregistré en 2013. Et là, nous sommes en 2018, 9 ans après le 18 juin 2009...

C'est étrange, un type qui aurait commis un délit ou un crime, on tenterait de le réinsérer, nous dit on, mais un type qui aurait tenu un propos dérangeant ou pire raciste, on lui rappellerait 30 ans après à chaque fois qu'on parle de lui. Attention, il a été jugé pour propos racistes et antisémites ! Ce qui, au passage, n'est pas mon cas. C'est comme si avoir prononcé une phrase dans les médias il y a 20 ou 30 ans serait pire que d'avoir violée une femme dans une impasse il y a 5 ans, par exemple. Est ce qu'on répète constamment les délits et crimes (du passé) des personnes qui recherchent du travail ? Vous avez volé un croissant au beurre en 1992, quand vous aviez 15 ans, est ce qu'on peut vous faire confiance au niveau du service comptabilité ?   


06 - Tube ou délit ?
 


Le texte, la musique et l'enregistrement date de février 2010 et un dépôt à la Sacem a été effectué le 21 mai 2010. Le titre Tube ou délit était dans la continuité du titre L'appel du 18 juin 2009 car je n'arrêtais pas d'être censuré, ce qui m'obligeait à faire plein versions du clip Antisémite dont une m'avait obligé à aller au Musée d'Orsay pour prendre des photographies d'œuvres d'art, en théorie tombés dans le domaine public. On me reprochait une violation des droits d'auteur mais sans me préciser de quelle violation il s'agissait et sans jamais me faire de procès alors que antimondialistes diffuse mon titre "Antisémite" sans guillemet depuis 2012 malgré mes tentatives d'enlever cette vidéo. Quand c'était moi, il suffisait de quelques minutes ou quelques jours pour que la censure intervienne et mon compte EXLIMES sur YouTube avait même été fermé, ce qui rendait difficile la "fidélisation des consommateurs" quand on veut vendre des produits et parler business... Donc, j'ai rouvert un compte avec Grégory EXLIMES sur YouTube quelques temps plus tard, non pas pour des raisons commerciales mais pour raconter d'autres facettes de mon parcours.

Concernant le titre, il fait penser à la prononciation écourtée de YouTube et Dailymotion... A l'oral, Tube ou Daily : Your Délit ?

Concernant le clip, c'est celui que j'ai le mieux travaillé mais ça reste un clip amateur. Une personne m'a aidé et je le lui exprime ma gratitude. Mais c'était un travail énorme. Je voulais que le clip ressemble aux films des Blues Brothers ou pour être plus hip hop à Whateva Man de  Method Man et Redman... mais la musique sonne ragga.


07 - Excusez moi (acoustic)

Au moment de ce titre et du titre Loin d'Ici, donc vers 2012, j'essayais déjà de travailler sans synthétiseur et sans sample. Cependant, dans la vidéo (au début de l'article), j'ai mis les deux titres Excusez moi (acoustic + remix), l'un plus à gauche et l'autre plus à droite.

Certains voulaient que je revienne sur mes propos par rapport au titre "Antisémite" mais je n'en avais pas envie car ma mère était morte et ce n'était pas des mots ou du rap. Par contre, puisque certains voulaient interpréter littéralement ce que je racontais, je voulais leur renvoyer le boomerang en pleine face. "J'ai raison, c'est vrai" et là j'ai encore raison et c'est encore vrai avec une interprétation littérale du titre Excusez moi ? Quand on n'est pas dans l'interprétation littérale, le texte semble suggérer que j'adresse mes excuses au peuple élu mais non... Peuple élu par qui ? Pas par moi en tous les cas ! Non, le titre est Excusez moi et certainement pas Je vous adresse mes excuses. J'ai jamais été dans l'interprétation littérale de mes textes de rap sinon j'aurai jamais écrit La justice dans le noir, par exemple. Donc, puisque certains voulaient jouer les hypocrites en me disant que j'avais raison et que c'était vrai. Et bien, qu'ils se démerdent avec l'interprétation littérale de ce texte. Et si cela ne leur suffit pas et qu'ils imaginent que je suis raciste ou antisémite, qu'ils écoutent pleinement le titre numéro 12 (Tu fais quoi ?) ! Interprétation littérale, ah oui ? Et bien, bon courage !


08 - Loin d'Ici

En 2012, j'ai composé la musique sans synthétiseur et sans sample extérieur. J'ai fait la batterie en faisant du beat box. J'ai joué de la bass guitare et d'un petit carillon à 23,90 euros. Puis j'ai ajouté des chants. Donc, tout a été joué et chanté par moi. J'avais envie de passer à autre chose et commençait à travailler sur un autre projet afin de tourner la page "Antisémite". J'aurai pu mettre ce projet dans l'album La Jackie Chan Attitude, par rapport à la manière de travailler la musique, mais la phrase "un poisson est parfois un squale affamé" faisait suite à la phrase "en fait, je suis un petit poisson" apparaissant dans le titre Tube ou délit ?.


09 - Pour vos livres sacrés

J'ai composé la musique à partir d'un synthétiseur en 2012, je pense. Il n'y a pas de sample et pas de scratch. Comme pour les titres suivants ou le titre précédent, cela montre, par rapport aux samples et extraits, que tout dépend du matériel utilisé.

Dans ce titre, j'insulte le judaïsme, le christianisme et l'islam. Ai je vraiment le choix ? Si un historien trouve une photo de mon baptême de 1986, il pourrait considérer que j'était catholique. Si un policier trouve une photo de moi prise par la DST avant l'an 2002 devant une mosquée salafiste, il pourrait considérait que j'étais musulman et pire que je pratique la Taqiya. A ce sujet, en juin 2017, j'ai été invité au commissariat pour une affaire de terrorisme sans savoir si c'était en qualité d'auteur, de complice, d'apologiste ou de victime. Le policier m'a montré la vidéo de 2013 "J'ai brulé les traductions de la bible, du coran et d'autres œuvres" et je lui ai dit "vous entendez la musique en fond, c'est moi le compositeur, j'essaye de me faire un peu de publicité...". Il voulait que je retire la vidéo mais j'ai pas envie que Daech revendique un de mes actes car n'importe qui pourrait péter les plombs lors d'une altercation. Avec leur Taqiya, tu peux aller en discothèque, faire la fête, forniquer... mais dans l'intention de dissimuler ta foi salafiste ? Donc, avec leurs conneries de vouloir mettre des gens dans des cases, je suis obligé de cracher sur le judaïsme, le christianisme et l'islam car j'ai évolué et suis agnostique depuis 2013. Et non, je n'ai pas adhéré à des voix supérieures en 2015...

Pour information, j'ai passé plus de temps dans les pagodes bouddhistes que dans les autres lieux de culte... Donc, comment annuler un baptême ou comment annuler une attestation de foi (en langue française) dans l'islam sinon en étant choquant ?    


10 - J'baise, j'bois, j'rap

J'ai composé la musique à partir d'un synthétiseur en 2013. Il n'y a pas de sample et pas de scratch. J'ai uniquement mis le refrain dans la vidéo. Le texte nécessite d'avoir un BAC+5 en droit et d'avoir côtoyé des franc-maçons car il est trop complexe pour les profanes. Mais je vais donner un indice aux non-initiés, dans le titre excusez-moi, j'utilise le verbe violer...


11 - Débattre avec un mort
 

J'ai composé la musique à partir d'un synthétiseur en 2012, je pense. Il n'y a pas de sample et pas de scratch. Au début de la vidéo, il y a un passage du titre Coupable d'être libre réalisé par le groupe LE SYNDICAT (qui était une fiction...). Le clip Débattre avec un mort montre que mon parcours artistique est plus complexe que le seul titre "Antisémite"...  



J'ai composé la musique à partir d'un synthétiseur en 2012, je pense. Il n'y a pas de sample et pas de scratch. Ce rap est spécialement destiné à toutes celles et tous ceux qui interprètent ou ont interprété littéralement mes textes de rap et de chant (sans me demander mon avis préalablement).


13 - Encore non merci

J'ai composé la musique à partir d'un synthétiseur en 2012, je pense. Il n'y a pas de sample et pas de scratch. J'ai voulu faire une ambiance reggae mais j'ai chanté le refrain un peu comme dans le titre Non merci apparaissant dans l'album Mes 4 saisons. On voit que les difficultés que j'évoquais en introduction des commentaires de l'album LA FORCE m'ont totalement déstabilisé puisque la volonté d'avoir un travail stable et de fonder une famille en s'éloignant m'ont poussé à tenter des expériences, notamment en fumant du cannabis en Hollande.    


14 - Si tu veux me suivre

J'ai composé la musique à partir d'un synthétiseur en 2013. Il n'y a pas de sample et pas de scratch. J'avais arrêté de fumer à cette période puis j'ai repris et j'ai trouvé intéressant de mettre ce titre juste après le titre Encore non merci. J'insiste sur le fait que je change d'avis assez souvent en fonction des situations car, en bon anarchiste, j'ai horreur d'être un leader qui décide tout seul dans son coin. Dans une démocratie, on ne suit pas un individu qui n'a aucun pouvoir ou quasiment pas, qui n'a pas été élu ou qui n'a pas reçu de mandat. Donc, je suis fier de mes apparentes contradictions (lorsqu'on décontextualise) qui sont en réalité des évolutions.  


15 - Au 33ème degré

J'ai composé la musique à partir d'un synthétiseur en 2012, je pense. Cette histoire où je plaisante est pourtant inspiré de faits réels. En 2011, j'avais présenté ma candidature à la GLNF et pendant plusieurs semaines, j'avais côtoyé des Franc Maçons de la GLNF dont mon "parrain" portait un nom qui ressemblait à un de mes yaourts... Après les mosquées salafistes, le PCF, l'UMP, le FN, Egalite & Réconciliation... j'en étais plus  à une expérience près. C'est impressionnant tout ce qu'on peut faire pour tenter de payer son loyer et ses courses pour, pourquoi pas, un jour envisager d'avoir et éduquer des enfants... Mais ils n'avaient pas travail, même au smic, à me proposer car c'était la crise. Le mythe s'est écroulé en peu de temps. Il est certain que ça change de la version Au Grand Maître dans l'album ICI car ce que je savais de la Franc-maçonnerie avait été lu dans des livres, des revues et des articles de presse issus des "bien-pensants". Quand j'ai rencontré ces "frères", j'avais l'impression que cela ressemblait plus à l'épisode des Simpsons intitulé Les tailleurs de pierre que toutes les histoires d'Eric de Montgolfier... Puis, dans l'alcool, ils étaient très forts donc pourquoi pas jusqu'au 33ème degré... Pas étonnant ensuite que certains voient des choses étranges !  


16 - Excusez-moi (remix) 

J'ai composé la musique à partir d'un synthétiseur en 2012, je pense. Voir les commentaires du titre 07 de cet article.     

       

Texte modifié le 04/09/2018

Aucun commentaire: