Rch

Recherche producteur(s), label(s), manager(s), musicien(s)...

jeudi 1 juillet 2021

En attendant...

En attendant d'avoir un statut me permettant de rechercher un emploi, n'hésitez pas à consulter mes autres blogs et rassurez-vous, je n'ai pas trouvé l'information pour monétiser ces blogs aux niveaux des services fiscaux de Grenoble, notamment :

GENRET : CAP 2021 (genretline.blogspot.com)

Grégory LACOUX (gregorylacoux.blogspot.com)

Et si vous avez un peu d'argent à mettre dans autre chose que des bagnoles qui tournent en rond, vous savez où me trouver...

mardi 22 juin 2021

What's the way ? (Clip avec textes)



Merci à toutes celles et ceux qui m'ont permis indirectement de faire ce clip... 
contrairement à celles et ceux qui ne proposaient rien d'autre que d'attendre...

Rap enregistré et mixé le 20 juin 2021
Montage vidéo le 22/06/2021
Musique utilisée par Janet Jackson dans That's The Way Love Goes

lundi 21 juin 2021

What's the way ?

EXLIMES - What's the way ? 

Rap enregistré et mixé le 20 juin 2021...

Musique utilisée par Janet Jackson : That's The Way Love Goes

samedi 12 juin 2021

Clip 95 (deuxième version)

 Clip 95 (Version pour diffusion sur Blogspot)





Clip 95 (Version pour diffusion sur YouTube)




samedi 10 avril 2021

dimanche 17 janvier 2021

Tube ou délit ? (clip version n°2 de 2021)

Ce clip permet de voir la différence entre un clip et le tournage d'un clip (voir entre clip et making off). Je vais proposer un autre projet et n'hésitez pas à me contacter pour me permettre d'évoluer car je n'ai pas commencé en 2004 ou 2010 mais j'ai commencé au début des années 1990 et j'ai encore fait un nouveau projet... Plus largement et avant de regarder la TV, comment produire de l'audiovisuel en France et notamment en province ?

lundi 11 janvier 2021

Tube ou délit ? revisité 2021 (entre le clip et le making off)

Ne pouvant faire de montage vidéo au format MP4, j'ai fait un montage d'anciennes vidéos par rapport au clip Tube ou délit ? Mais je n'ai pas ajouté le titre "Tube ou délit ?" pour bien entendre les bruits lors de l'enregistrement des vidéos.

L'ECRAN MAGIQUE 2021 EXTRAIT

Pour celles qui imaginent qu'il est facile de travailler dans l'audiovisuel, je les incite à regarder et à entendre cette vidéo avant d'être en admiration devant la télévision. Il y a des erreurs et c'est volontaire car créer des vidéos, des musiques, des textes, un scénario... dans ma réalité, cela demande du temps. Et j'ai été obligé de mettre un extrait car la vidéo faisait plus de 100 mégaoctets alors que celle-ci ne fait que 99,9 mégaoctets. Je n'ai pas pu faire un montage car le logiciel n'accepte pas les formats MP4 mais peut faire des montages en MPEG-4... C'est tous ces éléments qu'il faut prendre en considération avant de considérer que les métiers artistiques ne sont pas de vrais métiers et pourtant, si le matériel n'est pas donné, est ce que cela paye ? Alors, qu'est ce qu'on regarde à la télévision, ce soir ?

mardi 29 décembre 2020

EXLIMES - PAS VU A LA TELEVISION


 

EXLIMES

Album PAS VU A LA TELEVISION


Liste des titres :

01 - Amis jusqu'à 30 millions ?

02 - K2020

03 - Intimité & notoriété

04 - Poussière

05 - La vie, ça sert à rien

06 - Tout simplement noir

07 - Popopopop

08 - Au Top Fifty /

09 - Cé mon destain

10 - Mais c'est de la Folie

11 - Le rayon

12 - Un des journaux

13 - De la petite maison à Babel-Ou-Aides

14 - Le couple 

15 - Ennemis jusqu'à 30 millions ?


Que faire en cette période où les gestes barrières et la distanciation sociale seraient officiellement recommandés afin de lutter contre un virus dont on ne serait pas capable d'identifier les modes de transmission ? L'exclusion sociale totale ou partielle conduirait à la pauvreté dans la mesure où les conditions pour se loger nécessiteraient d'avoir un travail et une rémunération suffisante pour subvenir aux nombreux besoins engendrés par une société de consommation. Or, si la créativité, notamment dans le domaine artistique, ne serait pas souvent récompensé mais au contraire impliquerait de faire des achats, même pour dessiner, la lassitude inciterait, quant à elle, à patienter devant la télévision en consommant de l'alcool, du tabac... alors, que par le passé, il était recommandé de faire du sport pour créer du lien social et pour garder la forme, notamment pour tenter de se réinsérer professionnellement. Avec les difficultés financières que j'ai rencontré, je pensais être obligé d'arrêter les activités artistiques et donc la musique mais malgré ces difficultés, j'ai eu la possibilité de refaire de la musique et de l'art. 

Ce temps passé à beaucoup trop regarder et entendre la télévision, à défaut de pouvoir faire du sport, notamment pour tenter d'arrêter de fumer, et les nombreux problèmes audio que j'ai rencontré à différents endroits (Isère, Gard et en partie Vaucluse) depuis que j'ai quitté l'Ile de France du fait de l'attractivité de cette région, attractivité ayant eu pour effet de favoriser la hausse immobilière pendant de nombreuses années m'ont fait, pour le moment, découvrir une province attendant des ordres provenant d'un Paris non identifié sans savoir que ce sont parfois des banlieusards qui travaillaient à Paris dans de petits bureaux afin de tenter de répondre aux nombreuses questions des provinciaux mais aussi des étrangers... Je n'évoque pas ici le fonctionnement des préfecture souvent situées à proximité des TGV, les théories sur la décentralisation... 

Puisque Marseille serait la seconde ou la première capitale du football mais aussi du rap et du hip hop en France, ce qui s'expliquerait par une importante démographie, j'ai choisi de préparer un nouveau projet afin de constater par moi-même si les producteurs et les labels situés à Marseille ont une autre approche à l'égard de mes projets (meilleure ou pire ?). Je ne crois pas, en 2020 ou bientôt en 2021, que Marseille soit à l'image des films de Marcel PAGNOL et encore moins qu'on puisse fatalement croire qu'il y aurait "Paris et le désert français" (titre d'un livre) sans exagérer, notamment par rapport aux conditions d'accès au logement et à la misère en France ! Pourquoi ne serait il pas possible de se loger dans ce "désert" assez vert ? 

Ce temps passé à regarder et entendre la télévision ou internet et à avoir de nombreuses communications, notamment par le biais des télécommunications, par rapport à la télévision et internet comme par exemple pour essayer de savoir ce que le gouvernement avait décidé sur les biens de première nécessité m'ont mené à vouloir faire un projet artistique évoquant la télévision avec plusieurs titres et plusieurs perceptions possibles. Est il nécessaire de préciser que l'humour et l'ironie sont utilisés dans certains titres à moins d'avoir basculer dans une société très sérieuse ayant beaucoup d'estime pour le travail et le télétravail ? C'est un projet artistique et non pas le programme d'un parti ou d'un mouvement politique. 

Puisque les effets vidéos, les caméras, les lumières, le montage, le doublage, les dessins animés et surtout la musique sont très utilisés dans les mass médias, j'ai décidé de faire un projet traitant de la télévision en m'inspirant de beaucoup de musique ayant été très utilisé à la télévision. L'objectif n'était pas de copier des musiques mais de m'en inspirer afin de démontrer que la télévision ne pourrait pas actuellement exister sans musique, ne serait que par la présence de génériques pour les Journaux TV... 

Puisque j'ai souvent entendu dire qu'il fallait travailler tout en sachant que la télévision ne pourrait pas exister sans de nombreuses activités artistiques et étant encore à la recherche d'un producteur, d'un label, d'un manager, de musiciens (comme cela est écrit en haut et en rouge sur ce site internet), j'ai voulu diffuser quelques extraits de ce nouvel album intitulé PAS VU A LA TELEVISION. Si les ordinateurs, le matériel de musique, l'accès à internet, les imprimantes et leurs cartouches... étaient gratuits, peut être que j'aurais préféré diffuser tous les titres en intégralité mais est ce que tout est gratuit ? Et pourquoi diffuser gratuitement des titres s'il n'y aurait pas la possibilité de faire du spectacle ? Donc, j'invite celles et ceux qui veulent connaître ce projet à me contacter à mon adresse mail exlimes@yahoo.fr ou pourquoi pas à laisser un commentaire sur ce site internet, surtout si vous êtes dans le domaine artistique (clips, dessins animés, producteurs...).     

Modification 29 décembre 2020

lundi 28 décembre 2020

Album PAS VU A LA TELEVISION

 






EXLIMES

Album PAS VU A LA TELEVISION


Liste des titres :

01 - Amis jusqu'à 30 millions ?

02 - K2020

03 - Intimité & notoriété

04 - Poussière

05 - La vie, ça sert à rien

06 - Tout simplement noir

07 - Popopopop

08 - Au Top Fifty /

09 - Cé mon destain

10 - Mais c'est de la Folie

11 - Le rayon

12 - Un des journaux

13 - De la petite maison à Babel-Ou-Aides

14 - Le couple 

15 - Ennemis jusqu'à 30 millions ?


Que faire en cette période où les gestes barrières et la distanciation sociale seraient officiellement recommandés afin de lutter contre un virus dont on ne serait pas capable d'identifier les modes de transmission ? L'exclusion sociale totale ou partielle conduirait à la pauvreté dans la mesure où les conditions pour se loger nécessiteraient d'avoir un travail et une rémunération suffisante pour subvenir aux nombreux besoins engendrés par une société de consommation. Or, si la créativité, notamment dans le domaine artistique, ne serait pas souvent récompensé mais au contraire impliquerait de faire des achats, même pour dessiner, la lassitude inciterait, quant à elle, à patienter devant la télévision en consommant de l'alcool, du tabac... alors, que par le passé, il était recommandé de faire du sport pour créer du lien social et pour garder la forme, notamment pour tenter de se réinsérer professionnellement. Avec les difficultés financières que j'ai rencontré, je pensais être obligé d'arrêter les activités artistiques et donc la musique mais malgré ces difficultés, j'ai eu la possibilité de refaire de la musique et de l'art. 

Ce temps passé à beaucoup trop regarder et entendre la télévision, à défaut de pouvoir faire du sport, notamment pour tenter d'arrêter de fumer, et les nombreux problèmes audio que j'ai rencontré à différents endroits (Isère, Gard et en partie Vaucluse) depuis que j'ai quitté l'Ile de France du fait de l'attractivité de cette région, attractivité ayant eu pour effet de favoriser la hausse immobilière pendant de nombreuses années m'ont fait, pour le moment, découvrir une province attendant des ordres provenant d'un Paris non identifié sans savoir que ce sont parfois des banlieusards qui travaillaient à Paris dans de petits bureaux afin de tenter de répondre aux nombreuses questions des provinciaux mais aussi des étrangers... Je n'évoque pas ici le fonctionnement des préfecture souvent situées à proximité des TGV, les théories sur la décentralisation... 

Puisque Marseille serait la seconde ou la première capitale du football mais aussi du rap et du hip hop en France, ce qui s'expliquerait par une importante démographie, j'ai choisi de préparer un nouveau projet afin de constater par moi-même si les producteurs et les labels situés à Marseille ont une autre approche à l'égard de mes projets (meilleure ou pire ?). Je ne crois pas, en 2020 ou bientôt en 2021, que Marseille soit à l'image des films de Marcel PAGNOL et encore moins qu'on puisse fatalement croire qu'il y aurait "Paris et le désert français" (titre d'un livre) sans exagérer, notamment par rapport aux conditions d'accès au logement et à la misère en France ! Pourquoi ne serait il pas possible de se loger dans ce "désert" assez vert ? 

Ce temps passé à regarder et entendre la télévision ou internet et à avoir de nombreuses communications, notamment par le biais des télécommunications, par rapport à la télévision et internet comme par exemple pour essayer de savoir ce que le gouvernement avait décidé sur les biens de première nécessité m'ont mené à vouloir faire un projet artistique évoquant la télévision avec plusieurs titres et plusieurs perceptions possibles. Est il nécessaire de préciser que l'humour et l'ironie sont utilisés dans certains titres à moins d'avoir basculer dans une société très sérieuse ayant beaucoup d'estime pour le travail et le télétravail ? C'est un projet artistique et non pas le programme d'un parti ou d'un mouvement politique. 

Puisque les effets vidéos, les caméras, les lumières, le montage, le doublage, les dessins animés et surtout la musique sont très utilisés dans les mass médias, j'ai décidé de faire un projet traitant de la télévision en m'inspirant de beaucoup de musique ayant été très utilisé à la télévision. L'objectif n'était pas de copier des musiques mais de m'en inspirer afin de démontrer que la télévision ne pourrait pas actuellement exister sans musique, ne serait que par la présence de génériques pour les Journaux TV... 

Puisque j'ai souvent entendu dire qu'il fallait travailler tout en sachant que la télévision ne pourrait pas exister sans de nombreuses activités artistiques et étant encore à la recherche d'un producteur, d'un label, d'un manager, de musiciens (comme cela est écrit en haut et en rouge sur ce site internet), j'ai voulu diffuser quelques extraits de ce nouvel album intitulé PAS VU A LA TELEVISION. Si les ordinateurs, le matériel de musique, l'accès à internet, les imprimantes et leurs cartouches... étaient gratuits, peut être que j'aurais préféré diffuser tous les titres en intégralité mais est ce que tout est gratuit ? Et pourquoi diffuser gratuitement des titres s'il n'y aurait pas la possibilité de faire du spectacle ? Donc, j'invite celles et ceux qui veulent connaître ce projet à me contacter à mon adresse mail exlimes@yahoo.fr ou pourquoi pas à laisser un commentaire sur ce site internet, surtout si vous êtes dans le domaine artistique (clips, dessins animés, producteurs...).     

Modification 29 décembre 2020

vendredi 4 décembre 2020

La vie, ça sert à rien !

 Concernant le projet de mon nouvel album,

voici le clip de mon nouveau titre CA SERT A RIEN ! (extrait) 


Car il n'est pas possible d'y arriver seul dans la vie selon beaucoup, je propose à des dessinateurs de travailler sur un clip mieux réalisé, sachant que j'habite actuellement à AVIGNON dans le département du Vaucluse au sein de la région PACA.

En ce qui me concerne, j'ai fait de mon mieux avec le matériel dont je disposais (un huit piste, un synthétiseur, un logiciel de montage mais sans possibilité de mettre des vidéos au format MP4...). Je suis conscient que la musique n'est pas masterisé, que les dessins ne sont pas des dessins de professionnels, que la vidéo n'est pas de la meilleure qualité... et qu'il serait mieux de travailler avec des professionnels de l'audiovisuel. 

Certes, j'aimerais bien faire une vidéo de la qualité de PUBLIC ENEMY, ICE CUBE, ONYX ou plus anciennement PAUL ABDUL... mais faut il évoquer les moyens techniques et technologiques ? Est ce qu'en région PACA, région que je ne connais pas vraiment, peut on trouver des personnes intéressés par les métiers artistiques et les métiers de l'audiovisuel ?    

Est il nécessaire de préciser que le texte (et surtout les refrains) est ironique en la présence d'un extrait d'un sketch de Raymond DEVOS ? Je ne le pense pas.

EXLIMES

exlimes@yahoo.fr    


mercredi 21 octobre 2020

Intimité & notoriété

 


Intimité et notoriété


On veut de la notoriété

On veut aussi de l'intimité

On voudrait pouvoir dépenser 

On voudrait avoir des pensées

Pour vendre, faut être reconnu

Paparazzi / inaperçu

Est ce la gloire ou bien le château ?

Voltaire était il dans un cachot ?


J'ai pas allumé la WIFI, internet non connecté, 

Comme invité par France GALL a tout débrancher

Les colonnes sur les factures... j'ai appris à compter

Si l'argent est important, je parle comptabilité

Je mets tout de même mon casque sur les oreilles

Texte pour être mixé, c'est pas pour l'oseille

Prise mini-jack, je viens évoquer l'audiovisuel

Non de manière passive, j'ai étudié l'éveil

Suffit pas de claquer des doigts pour faire du gospel

Faut savoir chanter des harmonies : sensationnel !

Sans vouloir mentir, de la flûte j'ai joué

Est ce que les serpents étaient enchantés ?

Comme MOUMOUROUSI, est-ce devenu privé ?

Sur mon "chantier", il y a de nombreux sentiers

C'est pas de Tchernobyl que provient ma musique

Les enfant de la télé ont ils étudié la rythmique ?

Après tant d'efforts, que penser des Restos du coeur ?

Qui s'inspire de qui ? Pourquoi de la rancoeur ?

Il faut des vêtements, du carburant et un logement

La faim, la soif... expliquent elles tout déplacement ?

Barbe, cheveux, poils... intimité !

Sexualité rime avec uriner

Qu'est ce que le fruit défendu ? Pourquoi autant marcher ?

Est ce à cause du ballon, que mes chaussures sont usées ?

 

On veut de la notoriété

On veut aussi de l'intimité

On voudrait pouvoir dépenser 

On voudrait avoir des pensées

Pour vendre, faut être reconnu

Paparazzi / inaperçu

Est ce la gloire ou bien le château ?

Voltaire était il dans un cachot ?


Mon travail est il connu, récompensé ?

Dois je remplir des CERFA pour être rémunéré ?

Qui s'inspire de qui et qui regardent la télé ?

Puis je créer une société sans faire de publicité ?

Ca m'a rendu malade de voir toutes ces "salades" 

Rap violent ou bien préfèrent ils les balades ?

Sans capital, comment se développer ?

Investir, au minimum récupérer ?

Si l'argent est important, est ce un tabou, un grief ?

L'hôpital, la charité... mais "maraboutchef"

Quelles sont mes recettes pour toute une année ?

365 jours a préparé

Affecté depuis une très Longue Durée

J'ai un Master mais j'attends la Zoé

Ma jauge d'essence est souvent allumé

J'roule pas des mécaniques, il m'arrive de gronder

Je marche comme un sage mais parfois y'a pas de Toner 

Si j'peux pas imprimer, j'avoue, j'ai les nerfs 

"Patient calme"... Ah ! La "Métropole apaisée"

Menace... "...II Society" ou pour la société ?

Où est mon ange gardien ? Est il à Le Mans ?

Dois je appeler Pascal quand j'ai besoin d'argent ?

Où sont les sens de la "téléréalité"... 

...quand Loana aurait connu l'obésité ?

  

On veut de la notoriété

On veut aussi de l'intimité

On voudrait pouvoir dépenser 

On voudrait avoir des pensées 

Pour vendre, faut être reconnu

Paparazzi / inaperçu 

Est ce la gloire ou bien le château ?

Voltaire était il dans un cachot ?


Est ce de la faute à Voltaire ou bien celle de Rousseau 

si ma conduite contient des codes des enfants du "ghetto" ?


Texte rédigé le 20/10/2020 en utilisant l'instrumental que j'ai composé le 19 octobre 2020 (à l'aide d'un synthétiseur) en m'inspirant fortement de la série télévisée intitulée Joséphine Ange-gardien pour la musique du refrain, série qui est diffusée en France métropolitaine (internet et redevance audiovisuelle). 
Enregistrement rap et chant le 21/10/2020

samedi 11 juillet 2020

Extrait du clip Loin d'ici


Désolé pour la mauvaise qualité de la vidéo mais je ne suis pas un professionnel de la télévision et je ne travaille pas visiblement dans l'audiovisuel...
Quelques activités pour s'occuper un peu...

vendredi 6 décembre 2019

Extraits remixés de l'album BABEL (TO) JINSONG STATION (TO)

Voici donc dans le lien hypertexte ci-dessus concernant les extraits remixés de l'album Babel (to) Jinsong Station (to) :






Texte ajouté le 10/04/2021

Introduction
L'album Babel (to) Jinsong Station fait référence à un lieu important selon la Genèse Biblique et un autre lieu que j'ai connu en Chine.
Si ces deux endroits, l'un relevant de l'histoire de plusieurs religions monothéistes et l'autre ayant une réalité concrète dans un Etat non monothéiste, ils symbolisent la difficulté d'avoir ou d'entretenir des relations internationales en l'absence d'une langue commune unanimement ou majoritairement acceptée. Si les êtres vivants ont chacun leurs moyens de communication, les différentes langues existantes ont souvent constitué un obstacle à la sociabilisation, quand elles n'ont pas favorisé des conflits. D'ailleurs, s'il semble "naturel" de se rapprocher de celles et ceux qui ont les mêmes méthodes communications, pas nécessairement orales ou écrites, l'existence de différentes cultures pourrait favoriser le communautarisme ressemblant dans certains cas à une forme de racisme inavouable dans les mass medias, tenant des propos "politiquement corrects". Si la variété des formes de communication pourrait constituer une richesse, il serait vecteur de misère quand elle servirait de barrière(s) ou frontière(s). Voilà résumé en quelques mots le thème central de l'album Babel (to) Jinsong Station.


01 - Pub Culture
Le titre est inspiré de l'émission Culture pub qui était diffusé pendant plusieurs années sur la chaîne de télévision M6 (extrait du générique). Si l'on devrait estimer que tout a un prix et que et que le cerveau constituerait du temps de cerveau disponible comme un ancien PDG de TF1, la publicité aurait une place primordiale, même lors d'un événement médiatique ou lors d'un débat politique. Si l'objectif de ce titre ne consiste pas à critiquer la consommation et la publicité, il cherche à montrer l'impact, conscient ou inconscient, des publicités sur nos habitudes. Le mot "culture" semble approprié. Ce titre contient des extraits de publicités qui (selon ma perception) ironisent sur la facilité face à certaines situations. La publicité pour une sandwicherie ou un restaurant, qui perdrait tout son intérêt sans la vidéo, voudrait nous donner l'impression qu'il suffirait de choisir un prix pas cher pour être capable de trouver des solutions à n'importe quelle situation. L'électricité serait "simple" comme fabriquer des véhicules utiles pour la mobilité, brancher l'électricité pour faire certaines musiques, parler une autre langue en peu de temps (langue parfois indispensable pour consulter certaines notices)... Faut-il préciser que ces publicités sont ironiques et que ma sélection l'est également ? 


02 - Babel
Cela fait plusieurs années que j'ai composé la musique de ce rap à l'aide d'un synthétiseur YAMAHA, musique (faisant penser à une vieille musique française) que j'avais utilisé pour faire des concerts vers 2005 lors de la sortie de l'album Mes 4 saison pour un autre rap dont le titre était One Two, notamment à l'EMB à Sannois. En m'aidant un peu d'un logiciel de traduction, j'ai écrit ce rap en anglais afin d'être entendu d'un public anglophone puisque internet et les box se veulent international, qu'on le souhaite ou non, lorsque dans le même temps, on nous obligerait à consulter des sites internet pour se confiner et cela en dehors de toute relations sociale. Cependant, je ne me suis pas arrêté à quelques mots en anglais pour écrire ce texte... Le titre de ce rap est inspiré en partie de l'histoire de la Tour de Babel (Bible traduite en français, Genèse 11-9), histoire qui a inspiré une multitude de religions et de nations alors que sa rédaction initiale ne serait pas en anglais ou en français mais en hébreux ou éventuellement en latin ou en grec. D'ailleurs, la pochette rappelle que l'histoire du christianisme n'est pas franco-française. Si l'apprentissage de l'anglais semblait être nécessité dans le passé, ne faut il pas reconnaître que les différentes immigrations prouvent le contraire ? Pourtant, au début des années 80, beaucoup de chansons américaines étaient diffusées à la télévision française et beaucoup de produits américains se servaient des musiques, des chansons, des séries, des films américains... car les productions françaises n'étaient pas d'une aussi grande qualité visuelle. Si l'aviation civile semble avoir fait primer l'anglais, est ce que l'éducation dans chaque nation permet réellement d'avoir un bon niveau en anglais ?


03 - Le couscous
De mémoire, j'ai composé la musique de ce titre en 2012 et le rap a été écrit puis enregistré à cette même période en collaboration avec Tout Puissant Krapulashit. Faut-il préciser qu'un rappeur n'est pas un journaliste détenteur de la carte de presse, même si certains rappeurs veulent parfois décrire des réalités ? Au contraire, dans ce rap, je critique ironiquement une certaine manière de faire du journalisme. En effet, pendant des années, on entendait que, selon un sondage, "la tête de veau" était le plat préféré des français alors que beaucoup de pizzerias et autres fast food étaient remplis et qu'il suffisait de sortir un peu pour voir que "la tête de veau" était rarement sur les cartes des restaurants... Ce rap interroge aussi sur la nationalité française et sur l'identité musulmane car ne faut-il pas disposer d'une habilitation pour effectuer des contrôles d'identité ? Est ce qu'il nous appartient de faire le tri entre les français, notamment pour ceux qui effectuent des sondages à partir des télécommunications ? Puis, un journaliste qui a besoin de gagner de l'argent, et sans nécessairement être corrompu, peut -il se permettre de renoncer à suivre la ligne éditoriale de sa direction ?


04 - A con'prandra (A com'prandra)
La musique a été composé à partir de deux samples dont un provenait de Street dance de Break Machine auxquels j'ai ajouté du beat box. Si pour certains, les paroles sont incompréhensibles, elles sont adaptées à la thématique de cet album.


05 - Radyo Yo Jinsong Station
J'ai composé la musique à partir de beat box et de chants en utilisant quelques effets. Si pour certains, les paroles sont incompréhensibles, elles sont adaptées à la thématique de cet album, même si on peut entendre quelques mots anglais (utiles dans quelques endroits à Beijing)... Petit précision, en langue chinoise, il faut s'entraîner à dire la bonne prononciation. 


06 - La lutte finale...
La musique est un sample de la musique de l'Internationale (écrite initialement en langue française par Eugène POTTIER à ma connaissance), musique utilisée comme hymne national par l'U.R.S.S., ce qui interroge sur la notion de droits d'auteur au niveau international et l'autorisation des compositeurs. J'ai ajouté une rythmique par dessus avec les moyens du bord. Concernant le texte, si certains ont prôné la solution finale, d'autres opteraient pour la lutte finale sans préciser les contours de cette lutte. Si l'égalité et la solidarité peuvent inciter quelques uns à l'action, on s'aperçoit qu'il ne suffit pas de vouloir une communauté internationale pour que celle-ci ait des bases solides, notamment en cas de désaccords sur une langue ou plusieurs langues commune(s) internationale(s).

07 - Mentalité Khmer Rouge
La musique contient deux samples. A l'heure où un grand nombre de personnes semblent accorder une place importante aux médias, notamment par rapport au port des masques, que savent-ils réellement de ce qui s'est déroulé au Cambodge, notamment quand les médias évoquaient les khmer rouge puis les procès ayant jugé Pol Pot et ses proches collaborateurs, procès auxquels avait participé Maître Jacques  VERGES ? Dans le texte, la République Française est accusé d'avoir favorisé cette "mentalité Khmer Rouge" dans la mesure où la première République Française a inspiré les bolchéviks qui ont ensuite inspiré le régime Khmer rouge... La haine des intellectuels, qui sont parfois intellectuels parce qu'il leur était interdit d'être manuels, est-il le fruit de mon imagination ? Selon certains, les gens malins seraient manuels mais est ce que des bureaucrates sont les mieux placés pour déterminer qui sont les personnes manuelles et qui sont les personnes intellectuelles ? Cette perception visant à creuser une séparation entre les métiers manuels et les métiers intellectuels ressemblent beaucoup à certains passages de la Bible traduite en français (Dieu et les anges, Salomon et les bâtisseurs du temple...) comme si certains voulaient du passé, faire table en voulant conserver les mêmes repères et en voulant imposer leur vision de la société. 


08 - Devoir de mémoire
En première partie, j'ai utilisé la musique d'Alliance Ethnik (titre Respect). En seconde partie, la musique utilisée avait été utilisé par Mel Brooks pour Save the Queen ou Htiler rap... et j'utilisais cette musique au début des années 90 pour m'entraîner à rapper. L'intérêt de ce titre et d'autres contenus dans cet album est de montrer que faire de la musique n'est pas si simple et, dans un monde où tout serait basé sur l'argent, que faire de la musique n'est pas gratuit, sauf à vouloir faire du karaoké... En effet, concernant mes débuts dans le rap et le R&B j'invite à entendre des extraits des titres de mon premier groupe Fifty Fifty. Concernant le texte, le refrain reprend un des refrains de NTM mélangé au refrain d'Alliance Ethnik. En effet, qu'est ce que l'histoire de la funk sans la guitare électrique ? Le texte est assez dur mais pas autant que ce que j'ai vécu... 

                
09 - Je ne travaille pas
La musique a été effectué avec du beat box et du chant, ce qui, selon moi, était le rap de rue à l'origine. Le thème s'éloigne un peu de la thématique central de l'album mais c'est album n'aurait pas pu exister sans avoir "travaillé"... ou sans avoir eu des activités artistiques ! L'idée du texte est né après avoir rempli de nombreux formulaires de POLE EMPLOI me demandant si j'avais travaillé (si la réponse est non, ai je menti ou me suis je mal exprimé ?) ou si j'étais toujours à la recherche d'emploi. L'enregistrement et le clip ont été enregistré (de manière improvisée) en même temps, en deux prises pour des raisons techniques, et si je souriais c'est parce que la feuille était à l'envers et parce que je courrais partout pour appuyer sur les boutons... 


10 - Les sapins sont décorés
La musique a été composé initialement pour Joyce Chu mais j'ai trouvé une version instrumentale sur internet. Quelle est la bonne version : Jingle bells ou Vive le vent (d'hiver) ? Concernant le texte, existe t-il qu'une seule langue pour fêter Noël dans de nombreux pays ou pour célébrer la messe ? Pour celles et ceux qui aiment l'interprétation littérale, que penser de la phrase : "dehors, tu vas avoir si froid" ? Mais, s'ils estiment que l'interprétation littérale est importante, que penser de Jingle Bells ou encore de Merry Christmas de Joyce Chu quand le matériel électronique qu'ils utilisent provient souvent du Japon ou de Chine, tout du moins officiellement ? Est ce que la fête de Noël se limite aux décoration et aux dépenses relatives à ces décorations quand certains sont isolés avec de faibles revenus ? Un passage fait référence à un de mes anciens textes de rap datant de 1995 (Noël marqué par la tristesse). 


11 - Attendu que...
La musique a été réalisé à partir de beat box, d'une sonnerie de téléphone et de sons divers (détails en fin de rap). Au début, il y a un extrait de Blanche neige et les 7 nains (version française de Walt Disney), premier film que j'avais vu au cinéma. Malgré tous les problèmes relatés, beaucoup voudraient nous faire attendre comme s'ils assuraient le paiement des factures, taxes et impôts... Le titre s'inspire des "attendus" de la Cour de Cassation.   



Texte ajouté le 05/04/2021 :
Voici quelques audios et vidéos :


mardi 26 novembre 2019

En attendant...


La question de la gestion des droits d'auteur est elle une question accessoire quand on évoque des sujets comme les renonciations à succession, la tutelle, la curatelle, les internements psychiatriques, les détentions provisoires, l'accès à certains métiers comme la légion étrangère, l'accès à internet dans certains endroits comme par exemple les zones rurales, la fiabilité des associations de lutte contre le racisme... ? 

Je peux tenter des efforts pour tenter de disparaître mais ai je les moyens appropriés si je souhaite disparaître et permettre à certaines personnes de continuer... ? Est ce que cela ne concerne que moi ou des grandes entreprises, des administrations et des artistes sont aussi concernés ? Ce que j'ai fait sur ce site internet durant ces derniers mois n'est-elle qu'une petite illustration de ce qu'il pourrait se produire sans mon accord, comme certaines anciennes publications...? 

Savez vous combien de K7 audio, K7 VHS, de CD, de DVD, de mp3, de mp4... circulent quand j'ai commencé la musique au début des années 1990... parce qu'il faut travailler et payer des factures, notamment ? J'ai participé à des émissions de radio (plus d'une centaine) et des concerts dès les années 1990, j'ai participé à une émission de télévision, j'ai fait le site www.exlimes.com depuis 2004 environ... Je voulais publier un extrait remixé de mon dernier album pour montrer ma manière de travailler mais je n'ai pas réussi pour des raisons matérielles (donc il manque un titre, l'introduction...) alors je tente de m'adapter car il a fallut attendre de 2008 à 2016, en passant par 2015, pour que le Ministère de la Justice s'intéresse à moi. 

S'il suffisait de claquer des doigts pour étudier tout ce que j'ai étudié, je n'aurais pas eu de conflits par rapport à certains sujets précédemment évoqués or, peut on juger sérieusement sans connaître la complexité d'une situation ? Qu'est ce que j'ai à gagner à faire de nouvelles chansons ou de nouveaux raps quand cela m'a fait rencontré de nouvelles difficultés dont je ne suis même pas surpris (voir texte de 2014) ? Mais ne faut il pas une porte, une serrure, un logement, un ordinateur, des éléments de stockage... pour éviter que n'importe quoi reste sur internet. Les allusions au titre « Antisémite » dans le cadre de mon travail étaient elles hasardeuses et ce titre me permet il de retrouver du travail ? On me dit d'aller de l'avant mais qu'est ce qu'on trouve sur les moteurs de recherche ? Or, on ne comprend pas ce rap qui, au passage contient un sample de The Roots, sans connaître tout mon historique artistique (dans lequel de nombreuses copies ont été effectué pour rechercher, sans succès, un producteur comme c'est encore le cas aujourd'hui)... 

Le Trib. Adm. Rennes va prochainement se prononcer mais connaît il les méthodes de travail de certains T.G.I..T.I..C.P.H... (22+35+72) ? Les logiciels, l'accès à internet, les moteurs de recherche... vont ils continuer à fonctionner correctement sans rentabilité ? Et sans cette rentabilité, est ce que certains ne vont pas avoir des tentations de jouer aux dominos ? Doit on vraiment jouer aux dominos en attendant la prochaine étape ? Est ce que j'ai réussi un concours ou bien ai je été recruté en CDD ou préfère t-on jouer au ping pong en attendant ? Travailler sérieusement, je sais le faire s'il y a une méthodologie mais certains ont besoin, au minimum, de Paracétamol. Jouer la comédie, je sais également le faire mais je n'ai pas trouvé de producteur pour le moment qui pourrait être intéressé par mes débilités et mes yahourts... 

J'ai des activités parfois plus complexes que les emplois que j'ai occupé mais cela ne m'aide pas financièrement or, ne faut il pas payer des factures, taxes et impôts dans un monde où l'argent serait roi ? Certains médecins ne semblent pas apprécier le fait que je semble "fainéant"... Faire semblant de travailler, je l'ai fait auparavant dans une entreprise car moins je faisais de choses, moins cela perturbait son fonctionnement. Et puis, il faudrait penser à la concurrence... 

J'ai fait un peu le tour de France et je ne suis pas persuadé que certaines personnes en région parisienne vont se réjouir de me revoir si les moyens venaient à manquer, surtout quand certaines ont travaillé à l'élaboration d'un système juridique complexe ou qu'elles m'ont aidé dans mes activités artistiques et associatives... Je connais assez bien la région parisienne et au niveau du vice, il y avait du potentiel dans le licite et l'illicite. Vais je revoir les parisiens ou bien vont ils venir me voir ? 

J'ai eu des problèmes avec quelques machines ces derniers temps et je ne veux pas mettre la pression mais quand on ne voulait pas de moi, je suis allé à Pékin ou Beijing afin de chercher un emploi... Est ce que cela n'a pas eu de conséquences ? Disparaître pour réapparaître puis réapparaître pour disparaître, est ce un tour de magie ?

Ce texte est sur un site artistique et j'ai aussi utilisé le logiciel OpenOffice.

vendredi 15 novembre 2019

Attendu que...



Vidéo



Musique, texte et enregistrement effectués par EXLIMES en novembre 2019.

Je n'arrive pas à publier la vidéo pour des raisons d'octets, je ne suis pas assez ghetto...

mardi 5 novembre 2019

Les sapins sont décorés


EXLIMES - Les sapins sont décorés

"Dehors, tu vas avoir si froid
C'est un peu à cause de moi"
Mais de qui ? Et là, tu fais quoi ? Hein ?

Petits, on nous faisait croire au Père Noël,
imaginant que les cadeaux viendraient du ciel
Mais les "avions" ont pris la place des "reines"
Où est passé Dieu quand sont venues les peines ?
Sous la pluie, sous la neige, on voyait des mendiants
Et le froid, en japonais, ça se dit comment ?
Est ce les fouets d'Allah qui débarquent dans les oreilles ?
Pensent ils au paradis ou pensent ils à l'oseille ?

Dingue... c'est un pognon de dingue !
Dingue... c'est un pognon de dingue !
Oh ! Oh ! Oh !
Mairie, mairies, crises, "menaces"
malgré les impôts et taxes
Les sapins sont décorés,
cachent la précarité
Mairie, mairies, crises, "menaces"
malgré les impôts et taxes
Les sapins sont décorés,
cachent la précarité...

Vive le vent, vive le vent...

La liberté de consommer avec modération...
L'égalité en droits mais surtout pas en pognon...
La fraternité... autant écrire au Père Noël
en attendant le fameux homme providentiel
Ils ont tellement parlé, ils ont tellement écrit
que le silence du ciel vaut mieux que leurs conneries
Mairie, mairie, tu m'as pris pour un dingue !
Justice, Justice : qui prenait la seringue ?

Dingue... c'est un pognon de dingue !
Dingue... c'est un pognon de dingue !
Oh ! Oh ! Oh !
Mairie, mairies, crises, "menaces"
malgré les impôts et taxes
Les sapins sont décorés,
cachent la précarité
Mairie, mairies, crises, "menaces"
malgré les impôts et taxes
Les sapins sont décorés,
cachent la précarité...

"Noël marqué par la tristesse" cache la précarité
Mairie, mairies, crises, "menaces"
Mairie, mairies, crises, "menaces"
Mairie, mairies, crises, "menaces"

Mairie, mairies, crises, "menaces"
malgré les impôts et taxes
Les sapins sont décorés,
cachent la précarité
Mairie, mairies, crises, "menaces"
malgré les impôts et taxes
Les sapins sont décorés,
cachent la précarité...

Mairie, mairies, crises, "menaces"
Mairie, mairies, crises, "menaces"
"Noël marqué par la tristesse"

Vive le vent et la moisson !

EXLIMES
et Joyce CHU... (début de la chanson de Joyce CHU)


Mélodie et musique inspirée du titre de Joyce CHU : 冷冷 der 聖誕節 Merry Cold Christmas - 朱主爱 (四葉草) JOYCE CHU (OFFICIAL VIDEO)

Musique réalisée par CarrotMilk : "冷冷 der 聖誕節 " - Joyce Chu 四葉草 [Instrumental Cover]

mercredi 30 octobre 2019

La lutte finale...






La lutte finale...

Pas de place pour les idéologies, hein ?

L'espoir n'est pas interdit comme la question comment ?
C'est beau de vouloir en parlant d'argent constamment
Ils ont des amis dans des pays lointains
Mais préfèrent souvent leurs chiens à leurs voisins
Ils sont d'accord pour porter les mêmes costumes !
Mais dans une même langue, ils s'opposent sur des coutumes
Solidarité, un mot ; Dissensions, une réalité
Personne ne veut plier sur les actions à effectuer
Quand faut lâcher de l'argent... (hum!) on fait l'appel ?
Quand faut aller sur le terrain... (hum!) on fait l'appel ?
Et tous ces fonctionnaires qui sont des conservateurs...
L'anarchisme, pour eux, c'est trop novateur !
Ils me font penser à ces petits aristocrates
Accrochés à leurs privilèges de bureaucrates
Ils ont un crédit et disent merci à la banque
« Anticapitalistes », dîtes moi, est ce une bonne planque ?

Mais quelle lutte finale
quand les désaccords fusent sur les moyens à employer,
que pour du fric, ils sont prêts à s'entretuer ?
L'internationale
est un mythe pour celles et ceux qui aiment rêver
Ils feraient mieux de voyager, d'essayer de communiquer

Ils sont syndiqués, syndicats payés par l’État
Dans les petites entreprises, bizarre, on ne les voit pas
Syndicats de policiers, de surveillants, de magistrats
Dans les sociétés du CAC 40, des locaux sympas
Puis, ça sort les drapeaux rouge sans connaître Marx ou Lénine
Combien parlent l'allemand, le russe, connaissent la doctrine ?
Non, il faudrait suivre... ils pensent à la retraite !
Les travailleurs, les chômeurs : dîtes moi qui sont les traîtres ?
Ils veulent glander, veulent nous ponctionner
Quand on galère, veulent être mieux payés
Puis le syndiqué du fisc veut nous imposer
Les billets, puis je les imprimer ?
Ils parlent de partage... dîtes moi, y'a des emplois ?
Arrêtez de pleurer sur la crise, tu m'connais pas !
Sors tes ballons à la con, fausse révolution
Tu aimes ta situation : champion en contestation ?

Mais quelle lutte finale 
quand les désaccords fusent sur les moyens à employer,
que pour du fric, ils sont prêts à s'entretuer ?
L'internationale
est un mythe pour celles et ceux qui aiment rêver
Ils feraient mieux de voyager, d'essayer de communiquer

L'internationale avec l'ONU, quelle est l'idée ?
Vous êtes polyglottes, combien de langues savez vous parler ?
Et vos camarades chinois : pinyin ou sinogrammes ?
Puis l'alphabet russe, vraiment, il a du charme ? (hein)
6 langues officielles... maîtrisez vous la langue française ?
Niveau mathématique, vous vous sentez à l'aise ?
L'erreur serait humaine, les traductions seraient parfaites
Vous êtes ensemble ! Ok, j'admets ma défaite !
Combien de langues dans le monde sont recensées ?
Et comment faire perdurer la diversité ?
Désolé de vous déranger, vous évoquez vos congés !
L'internationale pour demain. Style, on n'est pas pressé !
L'impérialisme anglophone, est ce que ça vous agace ?
Ghostbusters ! Vous résistez dans des palaces !
Des fantômes fascistes hantent vos télévisions
Quand des SDF sont en bas des administrations

Mais quelle lutte finale
quand les désaccords fusent sur les moyens à employer,
que pour du fric, ils sont prêts à s'entretuer ?
L'internationale
est un mythe pour celles et ceux qui aiment rêver
Ils feraient mieux de voyager, d'essayer de communiquer

Essayez !

---------------------------------------------

Merci à la CGT d'avoir refusé de lutter contre la presse, à l'UNSA de vouloir plaire à l'administration, aux organisations d'extrême gauche qui ne savent pas répondre aux mails.. Petite pensée à l'URSS, Lénine, Trotsky et Staline !

Fin du texte modifié le 4 novembre 2019