Recherche

Recherche producteur(s), label(s), manager(s), musicien(s)...

jeudi 21 mars 2019

Marques et publicités


Vu que nous vivons dans une époque où il faut être vu pour faire du commerce et où les marques et la publicité sont omniprésentes, notamment dans les (grandes) villes, j'ai eu l'idée de faire de la publicité en écrivant exlimes.com sur mon manteau car on ne sait jamais... Il se pourrait que j'attire l'attention d'un producteur ou d'un distributeur. Revêtu d'un manteau, je tente de me lever et d'avertir sur mes aptitudes après avoir réfléchi et décidé. Cette idée m'est venue après avoir regardé plusieurs fois la société SECURITAS faire de la publicité pour sa marque et ils ont des aptitudes incomparables dans le domaine de la publicité. Avec exlimes.com, je persiste et je signe.   

mercredi 13 février 2019

EXLIMES - Je ne travaille pas

EXLIMES - Je ne travaille pas (sur Blogspot)


EXLIMES - Je ne travaille pas (sur Youtube)


JE NE TRAVAILLE PAS (Texte)

Dîtes-moi : qu'est ce que le travail ?
Faut il gagner de l'argent pour faire un travail ?
Un bénévole est il inactif ?
Un fonctionnaire qui endette l’État est il productif ?
Le travail dépend-il d'un salaire ?
Un patron endetté est il en train de ne rien faire ?
Au niveau de l'argent, je suis plus riche que l’État
Au niveau du patrimoine, j'ai ni terrain, ni villa
L'argent papier, certains l'ont idolâtrés
Selon l'histoire, des esclaves étaient achetés
Excusez-moi pour toutes vos certitudes
Je ne fais pas de tubes, comme d'habitude
Claude François ou Franck Sinatra
étaient-ils perdus sur le chemin des parias ?
Quelle est la valeur ? Le temps peut il tout changer ?
Bizet, Van Gogh... n'ont ils jamais travaillé ?

Je ne travaille pas, j'ai quelques activités
Je cherche toujours un emploi pour être rémunéré
Je ne travaille pas. Pourtant, je suis occupé
J'ai menti ou j'ai du mal à m'exprimer

Je ne travaille pas, non, je ne travaille pas...

Je ne vous invite pas à lire Das Kapital
L'économie, l(es)mission(s), c'est capital
Faire des efforts ? Je fais du R.A.P.
Est ce plus facile que d'être une chère prostituée ?
Tout dépend de la clientèle ? J'ai pas de clients
Avec du matos d'amateur, j'essaye d'être concurrent
Je pourrais louer mon pénis pour des soirées
Égalité des sexes ? Des femmes veulent elles me payer ?
Je veux jouer au ballon. Quelle est l'utilité ?
Ouaawww ! Impressionnant, Messi a dribblé
Est-ce plus utile qu'un plombier, un serrurier ?
L'utilité du travail, comment vous l'estimez ?
Et si je fais un montage ou si j'ai dessiné
Ou bien du beat box ou si j'ai chanté
S'il suffisait de faire de la merde, je pourrais en fourguer
Je serais milliardaire s'il fallait que déféquer

Je ne travaille pas, j'ai quelques activités
Je cherche toujours un emploi pour être rémunéré
Je ne travaille pas. Pourtant, je suis occupé
J'ai menti ou j'ai du mal à m'exprimer

Je ne travaille pas, non, je ne travaille pas...

Même quand je prépare la cuisine ?
Même quand je lave la vaisselle ?
Même quand je fais le ménage ?
Même quand je répare des objets ?
Même quand j'ai écrit ?
Même quand j'ai chanté ?
Même quand j'ai mixé ?

Avec tout ça, je ne travaille pas !
Alors sérieux, mais alors qu'est ce que je fous ?
Fou, fou, fou comme le collège.


Commentaires du titre 

Je pourrais écrire des livres mais s'il n'y a pas de maison d'édition et point de lecteurs, quel est l'intérêt ? Or, un écrivain célèbre ne travaille t-il pas ? Non seulement, j'ai écrit le texte Je ne travaille pas mais en plus j'ai fait la musique et le montage vidéo...  

Faut il remercier l'administration française qui m'a permis de reprendre mes activités artistiques ? Entre 2016 et 2017, j'avais arrêté la musique, le rap et le chant car je travaillais au sein de l'administration en qualité de stagiaire. Cependant, l'administration a décidé de mettre fin à mon emploi rémunéré sans me donner aucun motif lors de la cessation de cet emploi, en prétextant que ce choix arbitraire était confidentiel. Alors, comme de nombreux chômeurs, j'ai indiqué mensuellement ne pas avoir travaillé, même si je tentais de créer une activité avec tout le mépris de certains services fiscaux qui apprécient tant les balades. Ceci m'a conduit à m'interroger sur la notion du travail, notion sur laquelle je me suis interrogé depuis de nombreuses années.

De nombreuses personnes considèrent qu'un travail est un travail à partir du moment où il est rémunérateur parce qu'ils considèrent que l'argent est le principe alors que l'argent devrait, selon moi, correspondre à des principes. Comment peut on sérieusement accorder autant d'importance à du papier imprimé ? Aussi, quelle est la valeur ajoutée des fonctionnaires qui endettent l'Etat ? Est ce que le petit patron qui hypothèque sa maison pour emprunter ne travaille pas davantage que les autres pour payer ses dettes ? Est ce que le bénévole d'une association humanitaire n'a pas une activité plus utile qu'un footballeur ?... Plus simplement, on peut se demander qu'est ce que le travail ? 

Cette question a interrogé l'humanité depuis fort longtemps. On peut lire dans la traduction de la Bible que Dieu aurait dit à Adam "C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain" et on peut lire dans l'Ancien Testament de la Bible (Exode) : "Pendant six jours, tu feras ton ouvrage. Mais le septième jour, tu te reposeras...". Pour information, certains anarchistes connaissent mieux la Bible et le Coran, ou leurs traductions, que certains juifs, chrétiens, musulmans parce qu'ils ont beaucoup étudié ces documents...

Dans la traduction des versets 60 à 82 de la sourate 18 du Coran, on voit également la difficulté de différencier le travail rémunérateur et l'activité bénévole. Pourtant, comme on pourrait l'imaginer pour Adam, Moïse ne travaillait-il pas pour avoir de la nourriture et en particulier du poisson ?

Est ce que les oiseaux qui utilisent de l'énergie pour trouver de la nourriture ne travaillent pas et est ce que les ours qui hibernent pour économiser de l'énergie ne gaspillent pas en vain cette énergie ? Il faut se balader parfois en dehors des grandes villes pour voir quelques lavoirs, notamment le magnifique lavoir de Samois-sur-Seine, commune où j'ai résidé et où a vécu durant une période Django Reinhardt dont on peut se demander s'il travaillait réellement... La musique était elle vraiment un travail ? Music is not really job ? It will come (selon Tarrus Riley) ? Si les femmes (ou les hommes) devaient de nouveau faire des kilomètres et laver leurs linges dans des lavoirs, elles verraient que c'est du travail très pénible, notamment en cas d'intempéries... L'électroménager semble nous faire oublier ou ignorer que dans certains pays, on parcourt des kilomètres pour avoir des glaçons... 

Avant l'apparition des machines de plus en plus développées, le travail était artisanale et beaucoup d'outils étaient uniques. Mais depuis l'apparition des moules jusqu'à l'époque actuelle, la notion de travail a radicalement changé car le conducteur d'un tracteur suffit à faire le travail d'une multitude de personnes. Pourquoi Moïse irait rechercher un poisson et pourquoi Adam voudrait suer pour avoir du pain ? Le général de Gaulle avait d'ailleurs fait un remarquable discours sur le rapport entre l'homme et la machine. 

De souvenir, dans la traduction du livre DAS KAPITAL, Karl Marx s'interrogeait sur la valeur économique du travail et la notion de productivité avec l'apparition de l'industrie. Faut il donner le même salaire en fonction du nombre d'heures travaillées alors que certaines activités nécessitent de longues formations ou de la dextérité ? Si une ouvrière asiatique fabrique rapidement un vêtement avec un vieux métier à tisser, elle ne peut pas rivaliser avec une machine beaucoup plus rapide et de surcroît plus robuste. Certains en venaient même à détruire des machines comme par exemple les partisans du luddisme car ils estimaient que ces machines détruisaient leurs emplois. A une échelle micro-économique, il est souvent plus bénéfique pour un employeur d'avoir des machines qui ne font pas grèves, n'ont pas besoin de manger, de dormir...

Alors, quand je vois certains rappeurs et chanteurs se la raconter avec leurs moyens, je viens ici leur rappeler comment le rap a commencé. Je pourrais évoquer les tam tam de l'Afrique... Et oui, tous ces rappeurs qui prétendent venir de la rue, ou de la street pour faire plus américains, ont oublié qu'au début du rap, le beat box était très utilisé. Avec peu de moyens, on se mettait dans la rue et on s’entraînait, loin des studios de Paris ou de New York. Avec mes petits moyens, j'emmerde donc la "street credibility" ! Faut il citer FAT BOYS, DOUG E FRESH... ou SENS UNIK, NEW GENERATIONS MC... ?

J'ai pas attendu l'arrivée des FAT BOYS pour imiter des sons de batterie et faire d'autres imitations (comme l'idée de la trompette dans l'album De la planète Mars du groupe IAM). Est ce que certains se souviennent du film Police Academy ? Par manque de moyens, j'imitais des sons.

Donc toute la musique a été réalisé avec ma bouche (beat box, imitation de bass, imitation de guitare, imitation de trompette) et j'ai ajouté des chants. Cependant, sans électricité, sans microphone, sans câble, sans 8 pistes, sans carte SD, sans ordinateur, sans imprimante, sans papier, sans le logiciel Movie Maker... ce travail n'aurait jamais pu être enregistré et publié. On en revient donc toujours à la question des outils à disposition. Sans ces outils, il faudrait environ 12 personnes pour produire le même résultat dans la rue, au niveau de la chanson, comme pourrait le démontrer le titre MOTOWN PHILLY interprété par Committed & Boyz II Men. Comment y parvenir dans un monde où régnerait l'égoïsme ?  

Pour celles et ceux qui n'ont jamais utilisé Movie Maker sur Windows 8, je les invite à voir avec quel outil j'ai réalisé le montage... 

Alors, effectivement, cette chanson n'est pas remastérisée par une entreprise spécialisée dans ce domaine et le clip n'a pas d'effets spéciaux du type Hollywood. Il a été tourné avec un téléphone quand je voulais faire un dessin animé (mais je n'en avait pas vraiment les moyens car il faut environ 24 images par seconde)...

Est ce que les afro-américains se moquent des africains quand ils regardent certaines chaînes de télévision africaine ? Donc, je ne suis pas idolâtre de l'argent. Dire que je ne travaille pas me semble ironique mais faut il le préciser ? Certains prétendent que c'est la richesse de la langue française...

Pour l'anecdote, j'avais mis la première feuille à l'envers au début de l'enregistrement de la vidéo.

[Article modifié le 14 février 2019]                

jeudi 31 janvier 2019

EXLIMES - BABEL


EXLIMES - BABEL sur Blogspot

EXLIMES - BABEL sur Youtube

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Avis / Décision du 31 janvier 2019,
par le rappeur Exlimes,
 agissant en qualité de conseiller

Attendu que plusieurs administrations ont décidé de prendre leur temps avant de prendre des décisions qui ont pourtant une implication concrète dans ma vie quotidienne ;

Attendu qu'en l'absence de ces décisions, il m'est impossible de connaître ma situation professionnelle exacte ou éventuellement d'orienter ma recherche d'emploi ou encore d'élaborer des projets, même à court terme ;

Attendu que mes longues études ont eu pour conséquence d'être victime de discriminations à l'embauche, notamment du fait que la théorie n'est pas du tout en adéquation avec les pratiques administratives quotidiennes ;

Attendu que le faible montant de ma rémunération dont le montant futur reste incertain m'oblige à réaliser des économies et qu'en attendant ces décisions, il me paraît indispensable de faire du sport pour m'aérer et de pratiquer des activités artistiques, en dehors des obligations qui m'incombent ;

Attendu que ces activités considérées non-professionnelles lorsqu'elles ne sont pas rattachées à un revenu me permettent de ne pas subir continuellement la pollution intérieure et d'avoir des occupations ;

Attendu que certaines personnes ont estimé être en droit de diffuser mes œuvres sur internet sans mon autorisation alors qu'internet serait accessible à de nombreuses personnes dans le monde ;

Attendu que la complexité de la langue française ne me facilite pas l'apprentissage de nombreuses langues étrangères et que l'apprentissage de la langue anglaise dépend de la qualité de l'enseignement donnée par l'administration française, variable selon les territoires ;

Attendu que des chaînes de radio et de télévision ont diffusé des productions étrangères dès mon plus jeune âge, notamment des chansons et des vidéos alors qu'il m'est impossible de connaître des centaines ou des milliers de langues ;

Attendu que certaines traductions sont douteuses, j'ai réalisé récemment le titre ERE pour démontrer artistiquement que les anglophones ont le même problème que moi par rapport à d'autres langues étrangères à moins qu'ils aient une posture impérialiste ;

Attendu que je suis au chômage, j'ai rappé le titre BABEL écrit récemment en anglais ou, pour être plus précis, principalement en anglais (ce qui amène à la question des proportions dans la terminologie) tout en ignorant si mes textes et ma prononciation sont corrects ou encore si le public anglophone comprendra mes textes en anglais ;

Attendu que j'estime, contrairement à d'autres, que l'anglais n'est pas une langue internationale populaire mais une langue internationale élitiste, notamment après certains de mes voyages comme ce fut le cas en Allemagne ou en Chine ;

Attendu que certains de mes titres pourraient être mal traduits ;

Pour ces motifs, je décide de publier le titre BABEL réalisé le 30 janvier 2019 à partir d'une musique que j'ai composé vers les années 2000, sans prétendre à la perfection du texte ;

Fait à Grenoble en FRANCE, le 31 janvier 2019.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Babel


English spoken all in the world is it possible ? You can try ! Do you listen to me ? It's not a lesson ! They said « immigration is a luck for the France ». Remember ! Do you know Monopoly ? Ah ! Ah ! What's the good luck for the New World Order ? I don't know !

What's the problem ? Do you know my life ?
I want a family so i need a wife
If it's not possible, do you want to be my girlfriend ?
You want my monney. Sorry, i'm not a bank !
In the supermaket or when i worked
English songs, they played, they played
Michael JACKSON, Thriller on the TV
What's that ? I was a little baby !
It was written... How a child can he read ?
Baby did'nt speak english. But, he need ?
Hummm !!! You want a new perfect man
I'm not Son of God, zero dollar in my hand
You trust in God. Ok. It's your history
I prefer Proudhon. Do you know anarchy ?
My english not good. Do you went in my school ?
Quiet, i explain. For you is it cool ?


Sabaïdi, i am in the place
Ni hao ma ? I must move my ass
Ich will zu essen. Understand ?
Knyom niam tek. Otherwise, it's the end.
Salam Rouilla, la bess. Check this !
Complendo si seignor ? Where is the police ?
Volapuk, Esperanto... Do you know ?
Dieu contre Babel... Evil or no ?


You trust i must speak english as a leader
You want make the world's police. Are you teacher ?
We can forget the France. Do you speak french ?
You listen to me ! ? Ok, what's the sense ?
Do you understand my lyrics ?
I wrote in french, difficult exercice !
I don't look for the really perfection
I want only a communication
Try to speak with me with a dictionnary
Vous parlez français ! Do you know polysemy ?
Work, free, work, new work !
Arbeiten sie ! I didn't go in New York
In hotel, do you want i study ?
What's the price to come to live in your country ?
A poor white french man can't go in USA
I need a card for a job so i stay


Sabaïdi, i am in the place
Ni hao ma ? I must move my ass
Ich will zu essen. Understand ?
Knyom niam tek. Otherwise, it's the end.
Salam Rouilla, la bess. Check this !
Complendo si seignor ? Where is the police ?
Volapuk, Esperanto... Do you know ?
Dieu contre Babel... Evil or no ?

One two...

Do you wanna lead the world ?
Do you wanna lead the words ?
Do you wanna give education 
in the nations, all the nations ?

I lived in Argenteuil, Argenteuil !
What's the level in Argenteuil, Argenteuil !
Do you want come to Argenteuil, Argenteuil ?

(Texte écrit fin janvier 2019 et enregistré le 30 janvier 2019)



vendredi 18 janvier 2019

Exlimes Remix Episodes (ERE)

Exlimes Remix Episodes (ERE) sur Blogger

                                             Exlimes Remix Episodes (ERE) sur Youtube

Comme disait Roger Rabbit, dans la version française, je suis... ERE et quelque part, ça vient de MARRS. De quelle planète ? D'une autre planète ? Chic planète, marchons dessus... Certains pourraient me dire que je ne manque pas d'air. Mais de quel air parlent-ils ? Désolé de ne pas comprendre les langues étrangères mais faut bien patienter, dans l'attente de quelques décisions administratives. La patience n'est-elle pas la reine des vertus ? Avez-vous déjà vu des étrangers faire une réunion dans des langues étrangères différentes sans que les participants ne se comprennent ?  Déjà, en m'exprimant en langue française, j'ai parfois l'impression d'être L'Incompréhensible comme si je faisais du yahourt mais si certains sont passionnés par les définitions, la ponctuation, les homonymes... d'autres, en revanche, ont une rapidité pour appréhender, en quelques minutes, des situations complexes en les considérant simples. Ah l Les principes simples, on pourrait en parler des années... 

D'une certaine manière, ce titre retrace très succinctement l'histoire de la musique et du rap car il y avait du scratch dans la House Music bien après les scratchs dans Rockit de Herbie Hancock

Est ce que Jean-Luc MELENCHON en fera l'hymne de l'ERE DU PEUPLE ? Je ne l'espère pas, surtout que je n'ai pas l'accent marseillais, mais on a le droit de plaisanter... je crois... en espérant ne pas tenir trop de "propos incohérents". Puis, même si on le veut, parfois on n'arrive pas à mettre l'accent sur les lettres capitales...

Si le clip ne vous plaît pas, n'hésitez pas à me contacter pour me proposer des moyens afin de réaliser de magnifiques vidéos. 

mardi 15 janvier 2019

EXLIMES - Mentalité Khmers rouge

EXLIMES - Mentalité Khmers rouge (sur Blogger)

EXLIMES - Mentalité Khmers rouge (sur Youtube)

J'ai remarqué qu'il était mal perçu d'avoir des diplômes de droit pour trouver un emploi de smicard ou pour rester en catégorie C au sein de la fonction publique. Des gens qui ont des a priori sur les "intellectuels" imaginent que ces "intellectuels" peuvent ne pas payer leurs factures comme si des diplômes permettraient d'avoir des privilèges et d'être membre automatiquement d'une aristocratie non soumise aux taxes et impôts. S'ils avaient longuement étudié, ils auraient vu que certains riches ne se mélangent pas avec des misérables car ça coûte cher de sortir... Mais comment opèrent ils leur classement quand ils ont du mal à travailler aussi rapidement que moi dans certains travaux manuels et qu'ils ne parviennent pas à nager aussi longtemps que moi, pour donner qu'un petit exemple ? Croient ils sérieusement que de brasser du papier toute la journée fait d'eux des "prolétaires" ? 

J'ai découvert une partie de l'histoire du Cambodge et en particulier de la période du Kampuchea Démocratique en lisant Le livre noir du communisme et en voyant quelques photos de ce livre. La haine des "intellos" était tellement puissante qu'ils n'arrivaient même plus à faire fonctionner leurs trains et de mémoire, il suffisait d'une paire de lunettes pour être considéré intellectuel... J'ai vu à quoi ressemblait la "libération" du Cambodge, notamment à quoi ressemblait Phnom Penh. Je suis également allé voir le camp S21...  

Cependant, le régime Khmer rouge, dont certains dirigeants avaient étudié en France, n'aurait jamais existé sans le marxisme-léninisme et le marxisme-léninisme n'aurait jamais existé sans l'histoire de la "glorieuse" révolution française avec ses horreurs lors la Terreur ou encore l'application de "la loi des suspects". Adolf HITLER n'aurait jamais combattu, avec l'aide de certains entrepreneurs comme FORD ou IBM, l'URSS si les révolutionnaires russes n'avaient pas pris pour modèles des révolutionnaires français...  

Alors, sans faire du ROHFF, voici un son qui tue comme des paquets de cigarettes mais est ce que c'est COURTOIS ? Les diplômes ? Demandez donc au CNRS s'ils travaillent avec des gens non diplômés ?

Rap écrit et enregistré en 2019. J'ai réalisé la musique à partir de plusieurs samples dont une chanson asiatique

vendredi 11 janvier 2019

Extraits remixés de l'album EXTRAITS ET CITATIONS

Extraits de l'album EXTRAITS ET CITATIONS sur Blogger

Extraits de l'album EXTRAITS ET CITATIONS sur Youtube


En ce 11 janvier, date importante du rap francophone, il n'est ni trop tôt, ni trop tard pour vous souhaiter une bonne année et une bonne santé.

Pour que cette année commence bien, je vous propose de découvrir quelques extraits remixés de mon album intitulé EXTRAITS ET CITATIONS que j'ai réalisé avec les moyens à disposition à la fin de l'année 2018 (d'octobre à décembre), en attendant patiemment des décisions de l'administration. Alors, au lieu de patienter en regardant la télévision et de nombreuses publicités, j'ai préféré œuvrer mais il est évident que ce n'est pas vraiment du « travail ». Un peu de recherches ne devrait pas faire de mal.

Les textes de cet album ne comporte pas de guillemets car l'objectif de cet album est de favoriser la recherche des extraits et citations utilisées, même si pour le moment cet album n'est pas accessible au public. Or, j'ai précisé dès l'introduction qu'il y avait des pièges à éviter puisque certaines citations n'en sont pas véritablement comme, par exemple, lorsque dans le titre LE RESEAU TAG je m'inspire d'un passage du titre PARIS SOUS LES BOMBES de NTM sans citer exactement le passage concerné ou en le déformant un peu, m'inspirant en cela de la pratique de quelques journalistes. 

Puisque tout dépendrait du business, il me semble matériellement logique que je ne diffuse pas l'intégralité de cet album sur mon site internet www.exlimes.com car je suis depuis plus de 20 ans à la recherche d'un producteur... mais il n'est pas interdit de tenter de communiquer avec moi ou bien de me proposer des projets et pourquoi pas de me proposer de produire un de mes disques. Pourquoi pas celui-ci ? 

J'espère que cet album EXTRAITS ET CITATIONS fera avancer la réflexion sur l'usage des extraits et citations comme je vous souhaite une agréable écoute. Et je tiens à (re)préciser que les extraits remixés diffusés de ce nouvel album sur ce site internet ne sont que des extraits d'un de mes albums comportant des extraits provenant parfois d'autres extraits... Si vous aimez les labyrinthes, vous n'allez pas être déçus. 

...complex structure like a pyramid....

Les textes de cet album seront éventuellement publiés plus tard

LISTE DES TITRES :


01 - EXTRAITS ET CITATIONS EN INTRODUCTION
02 - SI LE SAVOIR EST UNE ARME...
03 - LE RETOUR DU MISANTHROPE
04 - LES MORTS SE REVEILLENT
05 - LES ENFANTS DE LA TELE
06 - ON PEUT FAIRE SEMBLANT...
07 - ALPES IS HERE (interlude)
08 - LE BUG DE L'AN 2000
09 - LE RESEAU TAG
10 - JE VIENS SCHTROUMPFER EN COEUR
11 - A QUI TU T'ADRESSES ?
12 - MONSIEUR LE DEPUTE
13 - POINT FINAL ?




jeudi 3 janvier 2019

EXLIMES FAIT SON DEVOIR DE MEMOIRE

Avant tout propos et pour les donneurs de leçons, il convient de rappeler que l'Etat Français, des fonctionnaires et de grandes entreprises française ont collaboré allègrement avec le régime nazi bien avant ma naissance.... Certains dirigeants actuels sont les enfants des collaborateurs selon l'histoire mais MEL BROOKS va vous aider à y voir plus clair... 

Malgré cela, il semble parfois très difficile de s'intégrer dans le monde du travail et il faut parfois prendre le temps de réfléchir à nos erreurs pour rebondir... Ne pensez-vous pas ? Alors, j'ai décidé, puisqu'on m'a accordé du temps (beaucoup de temps à chômer et à me demande que faire) de travailler sur un nouvel album intitulé EXTRAITS ET CITATIONS. Rassurez-vous, contrairement à Johnny HALLYDAY, ce n'est pas du travail mais seulement la réalisation d'œuvres artistiques. La différence ? Un bénévole des Restos du Cœur ne travaille pas officiellement contrairement à un footballeur professionnel... Qui est le plus utile ?

Mais en attendant la publication des extraits mixés de cet album intitulé EXTRAITS ET CITATIONS afin de bien commencer cette année, je vous propose de vous souvenir d'une autre période de l'histoire et notamment de celle du rap, plus particulièrement du début des années 1980. Je vous souhaite un bon visionnage et une bonne entente pour cette nouvelle année...

EXLIMES FAIT SON DEVOIR DE MÉMOIRE
Vidéo sur Blogspot


EXLIMES FAIT SON DEVOIR DE MÉMOIRE

Vidéo sur Blogspot


To be or not to be ? Je suis ou je ne suis pas ? Ah Shakespeare dans Naked Gun... C'est la folie de l'espace.


Texte modifié le 07/01/2019

mardi 4 septembre 2018

ACCUEIL


EXLIMES

http://exlimes.blogspot.com/2018/09/exlimes-scratchs-et-remix.html

http://exlimes.blogspot.com/2018/08/exlimes-en-mode-samples-reprises-volume_28.html
http://exlimes.blogspot.com/2018/08/exlimes-en-mode-samples-reprises-volume.html
http://exlimes.blogspot.com/2018/08/exlimes-lincomprehensible.html
http://exlimes.blogspot.com/2018/08/exlimes-la-jacky-chan-attitude.html
http://exlimes.blogspot.com/2018/08/exlimes-la-force.html
http://exlimes.blogspot.com/2018/08/exlimes-antisemite-lalbum.html
http://exlimes.blogspot.com/2018/08/exlimes-ici.html
http://exlimes.blogspot.com/2018/08/exlimes-mes-4-saisons-aspects.html

LES PARIAS

http://exlimes.blogspot.com/2018/08/les-parias-le-rap-en-10-lecons_12.html

http://exlimes.blogspot.com/2018/08/les-parias-la-contre-attaque.html

http://exlimes.blogspot.com/2018/08/les-parias-du-souterrain.html

http://exlimes.blogspot.com/2018/07/du-groupe-le-syndicat-au-groupe-les.html


ANONYME

https://exlimes.blogspot.com/2018/08/anonyme-instants-et-eternite.html

https://exlimes.blogspot.com/2018/08/anonyme-lunternational.html

https://exlimes.blogspot.com/2018/07/anonyme-la-propagande-republicaine.html

https://exlimes.blogspot.com/2018/08/anonyme-le-misanthrope_1.html

https://exlimes.blogspot.com/2018/08/anonyme-le-nouveau-diplome.html

https://exlimes.blogspot.com/2018/08/anonyme-les-inedits.html


LE SYNDICAT 

https://exlimes.blogspot.com/2018/07/le-syndicat-elimine-les-nazes.html


http://exlimes.blogspot.com/2018/07/le-syndicat-triste-avenir.html

http://exlimes.blogspot.com/2018/07/le-syndicat-coupable-detre-libre.html

http://exlimes.blogspot.com/2018/07/le-syndicat-la-troisieme-guerre-mondiale.html

Texte modifié le 22/10/2018

Grégory LACOUX

Je suis l'auteur de ce blog et j'ai réalisé la plupart des montages vidéos, des musiques, des chants, des raps... qu'on peut voir ou entendre. Bien évidemment, j'ai tenté de détailler le plus possible quel a été exactement mon travail au sein de ce blog et je m'exprime en qualité d'artiste sur ce blog.

J'ai toujours été intéressé par le domaine artistique et lorsque j'étais enfant, je voulais devenir dessinateur. A gauche, on peut voir un dessin des Transformers que j'avais réalisé lorsque j'avais l'âge de 10 ans mais hélas, il n'était pas possible de s'inscrire dans une école de dessins. J'ai donc tenter de faire de la musique, du rap, du chant, de l'infographie, du dessin, du mixage, du montage vidéo... dans le cadre de mes activités artistiques...
Né le 2 décembre 1978 à Epinay-Sur-Seine, j'ai commencé le rap au début des années 1990 (donc vers 12 ans) en choisissant le pseudonyme FAT K et j'ai commencé à conserver des enregistrements avec le groupe FIFTY FIFTY, composé de moi et d'un ancien camarade de classe du collège Joliot Curie à Argenteuil.

J'ai ensuite choisi le pseudonyme ANONYME (HAN Ô NYM) que j'ai gardé de 1995 à 2000.

A partir de 2001, j'ai choisi le pseudonyme Ex-limes puis EXLIMES. EXLIMES est devenu ma marque depuis 2004.

Avec mon pseudonyme ANONYME, j'ai participé au groupe de rap LE SYNDICAT puis au groupe de rap LES PARIAS qui était composé de 3 rappeurs initialement mais qui a évolué avec le temps.

Avec mon pseudonyme EXLIMES, j'ai participé au groupe LES PARIAS mais également, en qualité de président de l'association, aux activités de l'association ETHIQUE ET RAP comme les émissions ETHIQUE & RAP FM diffusées sur Radio Enghien IDFM et les ateliers écriture.

Ainsi, j'ai travaillé dans le domaine artistique jusqu'en 2016.

En 2017, j'ai trop occupé par le travail pour avoir des activités artistiques.

En 2018, j'ai fait quelques montages audio et vidéo pour renouveler complètement ce blog ou www.exlimes.com.  
L'objectif de ce site est de démontrer tous les travaux que j'ai réalisé durant plusieurs années : Auteur, compositeur, interprète, rappeur, chanteur, dj, technicien du son, infographiste, monteur vidéo, animateur radio, animateur d'ateliers écriture, démarcheurs (administrations), gestion d'un site internet, président d'une association, création de logos... Cependant, l'objectif est de démontrer mon travail dans le domaine artistique et non dans d'autres domaines.      

A "l'ère de la transparence", pour celles et ceux qui souhaitent en savoir davantage sur mon parcours personnel et professionnel, sans nécessairement s'arrêter à mes activités artistiques, je les invite à consulter mon blog personnel : https://gregorylacoux.blogspot.com/
Texte modifié le 14/09/2018   

Commentaires sur les projets EN MA RAISON, J'AI FOI (BONUS) et ROSES & JARDIN

Les projets EN MA RAISON, J'AI FOI et ROSES & JARDIN ont été achevé en 2012 comme beaucoup de titres de l'album LA FORCE ou certains titre de l'album LA JACKY CHAN ATTITUDE effectués avec mon pseudonyme EXLIMES. 
Le lien entre les Bonus Track de l'album EN MA RAISON, J'AI FOI et de la majorité des titres de l'album LA FORCE ou des volumes de l'album L'INCOMPREHENSIBLE est l'usage d'un même synthétiseur performant acheté en juin 2011 afin de réaliser la production musicale. On peut même remarquer que le titre Le Maître de Cérémonie est à fois dans l'album LA FORCE et dans les Bonus Track de l'album EN MA RAISON, J'AI FOI (intitulé Le Retour du MC).    
Cependant, en 2012, je voulais également travailler sans ce nouveau synthétiseur et sans ordinateur et, de janvier à février 2012, j'ai acheté, en plus d'un 8 pistes numériques, de nombreux instruments de musique : carillon, violon, harmonica, flutes, ukulélé, guitare bass, guitare... L'album EN MA RAISON, J'AI FOI et le maxi ROSES & JARDIN comme certains passages de LA JACKY CHAN ATTITUDE  ont été réalisé sans synthétiseur et sans ordinateur. Par exemple, le titre T'écoutes ma musique connaît une version instrumentale acoustique (EN MA RAISON, J'AI FOI) et une version instrumentale synthétiseur (LA FORCE).
C'est d'ailleurs pour cela que j'ai choisi de mettre un onglet relatif à Grégory LACOUX sur www.exlimes.com car il y a un lien évident entre certains albums réalisés avec le pseudonyme EXLIMES et mes projets réalisés avec mon nom et mon prénom, tout en précisant que EXLIMES est la marque de Grégory LACOUX.

J'ai joué de tous les instruments de musique de l'album EN MA RAISON, J'AI FOI et du maxi ROSES & JARDIN et j'ai parfois ajouté des sons de beat box comme pour certains titres de LA JACKY CHAN ATTITUDE. Pour réaliser certaines batteries, j'ai utilisé des cartons, des verres, des ustensiles de cuisine... Fort heureusement pour les voisins de l'époque, le 8 pistes numérique contenait une option sample et je pouvais sampler des "beat en carton".

Même les pochettes de l'album EN MA RAISON, J'AI FOI et du maxi ROSES & JARDIN ainsi qu'une grande partie de l'album LA JACKY CHAN ATTITUDE ont été réalisé sans ordinateur. J'ai donc fait de la peinture et du scrapbooking pour réaliser les pochettes de l'album EN MA RAISON, J'AI FOI et du maxi ROSES & JARDIN.


Malgré le fait que j'ai voulu chanter le disques Roses et Jardin dans la rue, j'ai été dégagé par des agents de sécurité en moins de 7 minutes alors que des japonais semblaient heureux du spectacle. Je n'ai pas eu le temps de finir la deuxième chanson que les agents de sécurité, de peau noir, avaient enlever le fil. Et oui, je ne vends pas des tours Eiffel avec plein de potes africains ou des légumes avec des potes pakistanais. J'étais trop blanc ou pas assez roumain pour faire de la musique de rue, même si je ne trouvais pas de travail. Des noirs et des arabes qui avaient un travail en France et qui me reprochaient à moi, le petit blanc, de tenter de gagner de l'argent et de fonder une famille... Non, je ne suis pas raciste, je relate des faits.

Et vous, avez vous une solution ou ne connaissez vous que des problèmes ?       

lundi 3 septembre 2018

Grégory LACOUX - Roses & Jardin

Grégory LACOUX
Extraits mixés du maxi
Roses & Jardin

S'il y a un lien entre l'album EN MA RAISON, J'AI FOI, les bonus tracks de l'album EN MA RAISON, J'AI FOI et le maxi ROSES & JARDIN, je vous invite à lire l'article Commentaires sur les projets EN MA RAISON, J'AI FOI (BONUS) et ROSES & JARDIN pour en savoir davantage sur le lien entre ces différents projets.
J'ai réalisé la pochette en faisant de la peinture et du scrapbooking.
Les titres Au commencement, T'écoutes ma musique et Qu'est ce qui se passe ? sont identiques à ceux de l'album En Ma Raison, J'ai Foi.
Le titre De belles roses a été enregistré sur la musique de Je gère mes affaires afin d'avoir les paroles les moins hardcores possibles. L'objectif était de ne pas heurter la susceptibilité du public... mais les agents de sécurité, assez costaud, n'appréciaient pas. C'était encore trop hardcore pour ces hommes de sécurité de couleur noire qu'un homme blanc cherche à gagner de l'argent sans être salarié ou fonctionnaire...   
Le titre Jardin public a été enregistré sur la musique de Stop la haine ! afin d'avoir les paroles les moins hardcores possibles. L'objectif était de ne pas heurter la susceptibilité du public... mais les agents de sécurité, assez costaud, n'appréciaient pas. C'était encore trop hardcore pour ces hommes de sécurité de couleur noire qu'un homme blanc cherche à gagner de l'argent sans être salarié ou fonctionnaire... 
Donc, même en mettant des textes pas hardcore, en mettant mon prénom et mon nom pour éviter de passer pour le méchant "antisémite", ce n'était pas possible d'être "dorénavant indépendant"...  
Et depuis 2008, j'avais tenté plein de fois de chercher du travail dans le domaine juridique... 
Texte modifié le 04/09/2018  

Grégory LACOUX - EN MA RAISON, J'AI FOI

Grégory LACOUX
Extraits mixés de l'album
EN MA RAISON, J'AI FOI

S'il y a un lien entre l'album EN MA RAISON, J'AI FOI, les bonus tracks de l'album EN MA RAISON, J'AI FOI et le maxi ROSES & JARDIN, je vous invite à lire l'article Commentaires sur les projets EN MA RAISON, J'AI FOI (BONUS) et ROSES & JARDIN pour en savoir davantage sur le lien entre ces différents projets.
Pour ce qui est de la production musicale, j'insiste sur le fait que j'ai joué de tous les instruments de musique qu'on entend dans cet album et que j'ai ajouté du beat box et des rythmes à partir de tam tam, de cartons, d'ustensiles de cuisines... Il n'y a donc aucun sample d'une musique ou d'une chanson ou d'un rap qui n'est pas le mien. Parmi les carillon, violon, harmonica, flutes, ukulélé, guitare bass, guitare... la guitare et le violon ont été les instruments les plus difficiles à jouer pour moi, surtout le violon car il n'y a pas de repère. On voit donc que la question des moyens est primordiale et ces derniers temps, je m'entraine un peu à la batterie or, cet album ne contient pas de batterie... mais la question du voisinage, de l'espace et des moyens techniques est essentielle.

Concernant la pochette, je n'ai pas utilisé d'ordinateur et tout a été fait partir de la peinture et du scrapbooking.

L'album était achevé en juillet 2012.   

 

Commentaires des titres de l'album

En Ma Raison, J'Ai Foi

01 - Au commencement

J'ai réalisé la rythmique à partir d'un tam tam ou d'un derbourka puis j'ai ajouté un beat box. J'ai réalisé les chants mais il n'y a pas de verbe, seulement quelques cris...


02 - Je gère mes affaires

Pour réaliser la musique, j'ai utilisé tous les instruments de musique achetés : carillon, violon, harmonica, flutes, ukulélé, guitare bass, guitare... Pour la rythmique, j'ai notamment utilisé des cartons et des bouteilles. Au niveau texte, je parle de ma volonté d'être indépendant et j'espérais pouvoir chanter cette album dans la rue.


03 - T'écoutes ma musique

J'ai voulu rejouer la chanson qu'on entend dans l'album LA FORCE (EXLIMES) mais en apportant quelques modifications. Bien évidemment, j'ai joué toute la musique, effectué les chants et le rap.


04 - J'm'en moque

J'ai voulu donner un ambiance tribale lorsque j'ai fait la musique. "J'm'en moque de leurs moqueries".


05 - Suis je clair ?

Ce titre a été réalisé pour faire du beat box et du chant en concert en une seule prise mais dans la version disque, plusieurs pistes ont été utilisé. Le plus difficile est d'écrire le texte pour l'adapter à la rythmique.


06 - Stop la haine !

Bass, guitare, harmonica, carton... mais j'ai ajouté un son de verre au refrain (un peu comme Don’t Stop 'Til You Get Enough de Michael JACKSON ?).


07 - Tellement aimé

Pas d'extrait. Je n'ai utilisé aucun instrument pour réaliser ce titre. Tout a été réalisé avec ma bouche. Le texte interroge sur l'intérêt d'aimer des gens qui ne sont pas capables d'aimer et ne pensent qu'aux intérêts.


08 - Juste consommer

J'ai joué la musique en ajoutant du beat box. Concernant le violon, le plus amusant était de jouer en vibrato. Le texte parle de ma découverte en 2012 ou un peu avant de certaines drogues (tabac, alcool et cannabis) puisqu'il n'était pas possible d'avoir une vie de famille tranquille. Effet, c'était "mission impossible" sans travail...


09 - Qu'est ce qui se passe ?

A part la guitare et le ukulélé, tous les instruments de musique ont été utilisé. La musique au carillon a quasiment été improvisé. Le texte évoque, en cas d'absence de sens de l'existence, l'intérêt pour certains de chercher à en donner un constamment...


10 - L'heure

Le ukulélé utilise une grande place dans cette musique dont j'ai voulu donné une ambiance soul. Cette musique se moque de l'Heure à laquelle certains semblent avoir du mal à se détacher...


11 - Je vois

J'ai voulu faire une musique de type amérindienne mais le plus difficile était de changer de notes avec le violon. Le texte contient deux couplets. Le premier fait l'énumération de nombreux éléments naturels et le second fait l'énumération de nombreuses créations humaines mais, étant agnostique, dans les deux cas, je me demande d'où provient toute cette réalité matérielle ou immatérielle ?


12 - Reste tranquille

Pas d'extrait. J'ai joué du violon et les notes du violon sont assez harmonieuses pour un débutant. J'ai ajouté de la bass et du beat box avec un refrain en ragga.


13 - Le Maître de cérémonie

Tous les sons proviennent de ma bouche.


14 - Le défi
J'ai joué des instruments de musique puis j'ai ajouté du beat box. Le thème est : est ce que la vie est un défi ?   
Texte modifié le 04/09/2018

dimanche 2 septembre 2018

Grégory LACOUX - EN MA RAISON, J'AI FOI (Bonus Track)

Grégory LACOUX
Extraits mixés de l'album
EN MA RAISON, J'AI FOI
(Bonus track)

S'il y a un lien entre l'album EN MA RAISON, J'AI FOI, les Bonus tracks de l'album EN MA RAISON, J'AI FOI et le maxi ROSES & JARDIN, je vous invite à lire l'article Commentaires sur les projets EN MA RAISON, J'AI FOI (BONUS) et ROSES & JARDIN pour en savoir davantage sur le lien entre ces différents projets. 

Chronologiquement, il me semble que j'ai commencé par faire les versions au synthétiseur avant de faire les versions acoustiques car les titres Bonus tracks de l'album EN MA RAISON, J'AI FOI ne sont majoritairement que les versions synthétiseur de certains titres de l'album EN MA RAISON, J'AI FOI même s'il y a quelques modifications.

Commentaires des titres du BONUS TRACK de l'album

En Ma Raison, J'Ai Foi

15 - Tic Tac
Pas d'extrait. Yahourt réalisé à partir d'une musique réalisée avec du beat box et des chants (que j'ai effectué).  
16 - Aimer
Pas d'extrait. J'ai réalisé la musique à partir d'un synthétiseur acheté en juin 2011. Confidence pour confidence, ce chant parle d'amour des amis avant d'évoquer l'amour des ennemis. J'aime pas ma façon de chanter et je pense réenregistrer ce titre un jour.   
17 - Je gère encore mes affaires
La musique a été réalisé à partir d'un synthétiseur acheté en juin 2011.

On entend un extrait de cette version dans la vidéo où je brûle notamment un exemplaire de la traduction de la Bible et un exemplaire de la traduction du coran car j'ai acheté ces deux livres dans le commerce... En 2013, j'avais décidé de détruire un grand nombre de mes œuvres originales et j'ai publié cette vidéo le 30 décembre 2015 sur YouTube, après un passage en hôpital. Comment peut on cramer des traductions de la bible et du coran en 2013 et adhérer à des voix supérieures ?
Bien évidemment, en 2012, lorsque j'ai réalisé ce titre, j'étais écœuré de constater que la SACEM et que YOUTUBE avaient permis la diffusion de certains de mes titres sans me rétribuer car j'avais étudié en partie le Code de la propriété intellectuelle ainsi que des textes internationaux de l'OMPI. Cela n'avait pas un grand intérêt, sauf dans un monde théorique.
Alors, j'avais pris la décision de chanter dans la rue et de gagner de l'argent de cette manière puisque je ne trouvais pas de travail dans le domaine juridique ou dans le domaine administratif.
La version acoustique Je gère mes affaires est assez proche de la version synthétiseur.        
  
18 - Juste 2 verres

La musique a été réalisé à partir d'un synthétiseur acheté en juin 2011.

Ce titre est dans la continuité du titre Au 33ème degré qui se trouve dans l'album "Antisémite" de EXLIMES puisque ce sont les franc-maçons qui m'ont initié à la consommation d'alcool. Mais en 2012, après une rupture sentimentale, je suis même allé à Amsterdam pour me faire mon opinion personnelle sur le cannabis. "Je voulais juste avoir une vie de famille tranquille, ce fut mission impossible...".

Je préfère la version synthétiseur à la version acoustique de l'album EN MA RAISON, J'AI FOI (piste 08) mais ce n'est pas le même travail.
    
19 - Le retour du MC
La musique a été réalisé à partir d'un synthétiseur acheté en juin 2011 et je voulais mettre une ambiance jazz. Concernant les paroles, elles ont été quasiment été improvisé. Je préfère la version synthétiseur à la version acoustique de l'album EN MA RAISON, J'AI FOI (piste 13) mais ce n'est pas du tout le même travail et même la mélodie est très différente.

20 - Encore un défi
La musique a été réalisé à partir d'un synthétiseur acheté en juin 2011. La version acoustique (piste 14 de l'album EN MA RAISON, J'AI FOI) est assez proche de la version synthétiseur même si j'aime bien le violon dans la version acoustique. Le texte est une interrogation sur le but de l'existence si but il y a.

21 - Aimer (acoustique)
Pas d'extrait. La musique a été réalisé par mon frère et moi. J'aime mieux cette mélodie que la version synthétiseur.  
Texte modifié le 04/09/2018

EXLIMES

Avant de faire quelques remarques sur mon pseudonyme et ma marque EXLIMES, voici les projets personnels auxquels j'ai participé :
- ICI
1 ) Concernant le choix et l'évolution de mon pseudonyme

Après avoir choisi pour pseudonyme FAT K avant 1995 puis ANONYME (HAN O NYM) vers 1995, j'ai choisi le pseudonyme EX-LIMES (qui deviendra par la suite EXLIMES) pour effectuer principalement mes activités artistiques. En janvier 2002, j'avais participé, en utilisant le pseudonyme Ex-Limes, à la réalisation de deux disques qui sont Le Rap En 10 Leçons et La Contre-Attaque avec le groupe LES PARIAS comme le démontre un dépôt SNAC. C'est en mai 2002 que je sortais mon premier disque sans LES PARIAS avec le pseudonyme Ex-limes. Ce maxi ICI, avant de devenir un album quelques années plus tard, avait été envoyé à de nombreux producteurs. En 2003, mon pseudonyme était EXLIMES. Le 6 février 2004, un exemplaire de l'album Mes 4 saisons était déposé au SNAC avec mon pseudonyme EXLIMES.  
J'avais inventé un pseudonyme assez complexe en utilisant le mot peu utilisé LIMES, mot qui fait référence aux frontières de l'empire romain, ceci afin de marquer mon hostilité à l'impérialisme mais à la façon "gauloise"...   
2) Concernant ma marque et mes logos
Mon prénom est Grégory. Le 1er mars 2004, le premier logo Exlimes était déposé à l'INPI sous enveloppe dite SOLEAU ainsi que la première version de la pochette de l'album Mes 4 saisons. Le 5 mars 2004, la marque Exlimes et le premier logo Exlimes ont été déposé pour la première fois à l'INPI. En 2014, la marque Exlimes et un second logo ont été déposé à l'INPI. Donc, il ne s'agit pas uniquement d'un pseudonyme.   
3) Concernant www.exlimes.com
Vers le 15 mars 2004, la première version du site internet www.exlimes.com était sur internet. Le site www.exlimes.com a été mis en relation avec mon identité personnelle par la SACEM dans un courrier du 21 avril 2005. En plus de titres inédits, des émissions d'Ethique & Rap FM ou des extraits de ces émissions apparaissaient sur le site internet www.exlimes.com. J'animais ces émissions avec mon pseudonyme EXLIMES.  
4) Concernant le refus du Ministère de la Justice de me permettre de changer mon nom patronymique
Le 15 février et le 31 mars 2016, le MINISTERE DE LA JUSTICE a refusé que je change mon nom patronymique en EXLIMES. En deuxième possibilité, il m'a également été refusé d'ajouter le nom de ma mère au nom de mon père, mon but était pourtant d'éviter toute confusion car j'ai souvent changé d'adresses et j'ai parfois le sentiment que l'administration française éprouve quelques difficultés avec la mobilité dont les mérites sont pourtant souvent vantées.    

5) Concernant mes activités

J'ai commencé par être DJ, rappeur,  chanteur, beat boxeur au début des années 1990. Ensuite, j'ai acheté un synthétiseur puis un sampler pour réaliser des compositions. Puis, j'ai acheté des multipistes pour effectuer des mixages. J'ai fait des imitations et du ragga. J'ai varié les compositions. J'ai tenté de ne pas faire de samples. J'ai fait l'infographie d'un grand nombre de mes pochettes et j'ai travaillé sur des logos. Je me suis occupé en partie du management. J'ai rédigé des contrats. J'ai fait des démarches administratives. J'ai contacté des médias, des salles de concert... J'ai distribué mes disques dans les magasins. J'ai fait de la comptabilité. J'ai fait des clips. J'ai fait le montage des clips vidéos. J'ai fait des remix. J'ai réalisé un site internet avant de faire un blog. J'ai présidé une association. J'ai animé une émission de radio, participé à la programmation...   


Pensez-vous que j'ai effectué tout cela pour obtenir des commentaires minables à propos d'un titre de 7 minutes 30 pour lequel je n'ai pas été jugé ? Et on voudrait me faire croire que c'est à cause de cela que je ne trouve pas de travail alors qu'en réalité, c'est parce que je ne trouvais pas de travail que j'a fait ce titre ?     

On pourrait me reprocher de parler souvent de moi mais qui ne veut pas travailler avec moi, qui ne veut pas être interviewé... ? Si le secteur privé et le secteur public écartent ma candidature, il est légitime à un moment de vouloir proposer un produit ou un service différent et de vouloir mettre cette activité en valeur... Comment peuvent ils se plaindre des conséquences qu'ils produisent ?

Texte modifié en janvier 2019

samedi 1 septembre 2018

EXLIMES - SCRATCHS ET REMIX

Album (DJ) Scratchs et remix
Extraits 2018
 

J'ai commencé à être DJ lorsque j'ai commencé à faire du rap et un des premiers enregistrements de scratchs que j'ai conservé date de 1993. Il s'agit du titre Scratchy jazzy qui apparaît dans l'album de mon premier groupe de rap FIFTY FIFTY (vers 2mn25 des extraits mixés du groupe Fifty Fifty). J'ai ensuite effectué la plupart des scratchs et mix pour mes activités artistiques avec mes pseudonymes ANONYME puis mon pseudonyme EXLIMES, notamment au sein des groupes de rap LE SYNDICAT puis LES PARIAS. Certes, certains DJ's sont parfois venus travaillés avec moi ou avec LES PARIAS (comme par exemple le titre Pary One dans l'album LE RAP EN 10 LECONS ou encore Intro dans l'album DU SOUTERRAIN...) mais c'état très rare. Donc, la plupart des scratchs que vous entendez sur ce site internet provienne de EXLIMES, anciennement ANONYME.
 
En qualité de DJ, il m'arrivait d'animer des soirées mais ce n'était pas une activité professionnelle. Je précise toutefois qu'un DJ qui anime des soirées ne fait pas le même travail qu'un DJ d'un groupe de rap. Les DJ professionnels devaient, sans réjouissance, souvent diffusés des titres qu'ils n'aimaient pas mais dans le seul but de faire plaisir au public présent, surtout lorsqu'une rémunération est envisagée. Lorsque j'animais des soirées, je diffusais des chansons qui ne me plaisaient pas mais quand je tentais de mettre du hip hop underground, il n'y avait pas grand monde sur la piste...
 
J'ai souvent fait des remix et dans cet album, il y a des vieux remix comme par exemple celui du titre Put Your Head Out (19) du groupe HOUSE OF PAIN en collaboration avec B-REAL du groupe CYPRESS HILL. Je pense que ce remix date de 1995. Mais je n'ai pas conservé d'autres anciens remix car ils étaient en K7.
 
Concernant plus particulièrement cet album de 32 titres car c'est désormais possible avec les MP3, les époques ont varié et la façon de travailler également. Une grande partie qui est diffusé dans les extraits de la vidéo a été réalisé en 2014, lorsque j'habitais de décembre 2013 à mai 2014 à Samois-sur-Seine (département 77), à l'exception de Street's Warwick (titre n°10), titre réalisé avant l'année 2010. Ceci qui explique pourquoi la pochette de l'époque, que j'ai dessiné, puis retravaillé au niveau infographique, indique l'année 2014. Je préférais faire des remix que du rap à cause de l'épaisseur des murs et du voisinage... encore une histoire de moyens.  
 
Ainsi, parfois, j'ai uniquement mélangé des disques (disque de batterie, disque de flute, a capallera de rap), d'autres fois j'ai composé la musique et j'ai ajouté du scratch, d'autres fois encore j'ai mis des a capella de EXLIMES ou du groupe LES PARIAS sur d'autres versions instrumentales...   
 
Etant donné que je n'ai pas tous les vinyles avec moi en ce moment, je ne vais pas pouvoir indiquer exactement d'où proviennent tous les sons. On en revient à la question des moyens financiers (lors des déménagements), des moyens de stockage et donc à la question immobilière. N'étant pas la BNF, je vais tenter d'expliquer au mieux mon travail sur ce projet. Ca prend de la place des disques, des vinyles, du matériel de musique...

Bien évidemment, ce projet a été réalisé pour mon plaisir personnel et n'avait pas pour ambition de se retrouver sur internet. J'ai diffusé le remix avec Methodman et Redman sur de la musique en partie celtique qu'en décembre 2015, bien après la diffusion du titre "Antisémite" sans l'obtention de mon accord et tout en sachant que SOS RACISME et autres organismes du même genre refusaient de s'attaquer à YouTube... Même la SACEM, à l'époque, ne voulait pas s'attaquer à YOUTUBE par rapport au versement des droits d'auteur...
 
 

Commentaires des titres de l'album Scratchs et Remix

 
Commentaires en cours de rédaction... Veuillez patienter...

01 - Celtik part II

Extrait au début de la vidéo. Pour réaliser ce remix, j'ai utilisé la musique celtique "The cat tahat Ate the cradle/Over the Waters to Bessie" apparaissant sur la piste 8 du CD n°1 d'une compilation intitulée The Magic Of Ireland (Shoh box). A cela, j'ai ajouté deux batteries qui étaient sur des disques vyniles de samples puis j'ai ajouté l'a capella de Part II de Redman avec Methodman. Toute la difficulté consistait à caler les vyniles de batterie et l'a capella sur la musique celtique qui n'a pas été réalisé avec un métronome. Il y avait tellement de variations au niveau des BPM que je n'ai pas mis le troisième couplet. Enfin, j'ai ajouté les scratchs et une bass au synthé. Je ne veux pas me vanter mais c'est la meilleure musique de rap celtik que j'ai entendu... mais y'avait le bon style de Redman et Methodman pour mettre de l'ambiance (même si j'ignore de quoi ils parlent)... C'était à House of Pain de faire ce genre de rap mais j'avais pas d'acapella de House of pain alors pourquoi pas une reconversion de Redman dans le rap celtique où l'heure où des blacks jouent des rôles de cowboys au cinéma à Hollywood. De toute manière, des pakistanais font bien des crêpes bretonnes.      


02  - Américanorusse

Extrait vers 1mn15. Concernant le sample, il provient du titre de la chanson traduit "À travers les vallées et à travers les montagnes" et cette chanson est interprétée par Les Chœurs de l'Armée Rouge. Concernant la rythmique, un peu transformée et samplée, elle provient d'un titre d'Alliance Ethnik. Et l'a cappella provient du titre Off The Books du groupe THE BEATNUTS avec Big Pun et Cuban Link. J'ai cependant ajouté une bass au synthé. Une petite pensée à la compilation NATION RAP qui contenait le titre Paid In Full d'Eric B. & Rakim , titre qui a samplé le titre Pump up the volume de MARRS...   


03 - Arajasie
 
Pas d'extrait de ce titre de 7 minutes 20. J'ai composé la musique au synthétiseur et j'ai ajouté des scratchs ainsi que des chants. Le style de la musique varie au fil du temps (arabe puis jazz et enfin asiatique) d'où le titre mélangeant ara(be), ja(zz) et asie  


04 - Tag sur la platine

Extrait vers 3mn15. Ce titre contient plein de scratchs différents posés sur une rythmique provenant d'un vinyle. Par contre, j'ai ajouté du piano et de la bass au synthétiseur. Le titre fait penser au fait que je mettais des tags Exlimes sur la platine...   


05 - Faîtes du big bruit

Extrait vers 3mn 50. J'ai pris l'a capella de mon titre Faîtes du bruit de l'album Mes 4 saisons et j'ai trouvé des versions instrumentales ou a capella en vinyles pour effectuer ce remix. Par exemple, on peut entendre la version instrumentale du titre Going back To Cali de Notorious Big.


06 - J'aime ou j'aime pas

Extrait vers 4m45. J'ai composé la musique à partir d'un sample de saxophone que j'ai ensuite pitché. J'ai ajouté pour les couplets du rap américain et pour les chants du R&B donc si cela n'a aucun rapport, ce n'est pas grave car je n'y comprends rien et c'était pour mon plaisir personnel... Le rap semble provenir du titre "Bad Boy 4 Life" de P. Diddy Feat. Black Rob & Mark Curry et le chant au refrain semble provenir du titre I Still Love You de Next mais il faudrait que je regarde les vinyles pour vérifier.       


07 - Hommage à Michael JACKSON

Extrait vers 6mn25. Pour réaliser ce titre, j'ai utilisé un sample d'un beat hip hop mais le reste provient surtout d'un sample de Liberian Girl de Michael Jackson. Ensuite, j'ai scratché plusieurs passages du titre You Rock My World et des albums Thriller et Bad.  


08 - Mort pour la RF (JB)

Pas d'extrait. C'est un remix de l'a capella du titre Mort pour la République du groupe LES PARIAS mais j'ai utilisé plusieurs samples dont le plus reconnaissable est celui du titre Mother Popcorn de James BROWN.


09 - Le tube de l'été (c goya)

Extrait vers 8mn10. J'ai utilisé l'a capella du titre Le tube de l'été de mon album Mes 4 saisons que j'ai réalisé avec mon pseudonyme Exlimes puis j'ai utilisé plusieurs samples dont un de Chantal Goya, un de Busta Rhymes...


10 - Street's Warwick

Extrait vers 9mn00. Musique réalisée à partir d'un sample du titre Walk On By de Dionne Warwick et de quelques passages du groupe de rap PUBLIC ENEMY.


11 - Freeze Affrontement

Pas d'extrait.


12 - Marre de me plaindre (what about)

Extrait vers 10mn20. J'ai utilisé l'a capella du titre Marre de me plaindre de mon album Mes 4 saisons fait avec mon pseudonyme EXLIMES puis j'ai utilisé deux musiques R&B dont le titre Reste slow de HASHEEM. Au refrain, j'ai ajouté le chant What about us de BRANDY. Bien évidemment, j'ai effectué les scratchs de ce remix.    


13 - Combinaison de mix

Pas d'extrait. En lien avec le titre Combinaison de barges du groupe LES PARIAS.


14 - Yvette Michelle

Extrait vers 12mn10. L'a capella provient du titre I'm Not Feeling You de Yvette Michele et la version instrumentale contient notamment un sample de la version instrumentale de It's on de Naughty by Nature.


Pas d'extrait et de commentaires pour les titres suivants :
15 - Ethique et rap 3
16 - Le tube de l'été version club remix
17 - Tekstring
18 - Tu cliquas le vrai hip hop
19 - Put Your Head Out 
20 - On a faim de succès
21 - Ethique et rap 2
22 - Le tube de l'été version klub
23 - Consommer rock
24- David et Goliath beat box
25 - Antisionistes remix
26 - J'kiff Benny Hill
27 - L'appel du 18 juin remix
28 - Exlimes feat guest stars remix
29 - ESB remix
30 - David et Goliath remix
31 - Eux version Magnum
32 - Fils de reggae